11.12.2015 /
Algérie
/ news

Algérie: Arrêté pendant une semaine pour des Nouveaux Testaments

Il a été libéré le 7 décembre après avoir passé une semaine en détention. Motif: la police avait trouvé dans la voiture de ce chrétien algérien quatre exemplaires du Nouveau Testament.

Un chrétien algérien âgé d'une quarantaine d'année a été arrêté lundi 30 novembre dans la ville de Mostaganem, une ville portuaire au nord-ouest de l'Algérie. Il a passé une semaine en détention puis a été libéré après comparution devant le procureur général. Aucune charge n'est retenue contre lui.

Officiellement, la police a déclaré qu'il avait été arrêté parce qu'il se trouvait en possession d'un couteau pour lequel il ne possédait pas de permis. Effectivement, en fouillant sa voiture les policiers y ont trouvé une petite boîte à outil contenant un couteau de petite taille, mais ce n'était là qu'un prétexte.

Pour Mahmoud Haddad, le président de l'Eglise Protestante d'Algérie (EPA), cette arrestation était directement liée à un différend juridique qui oppose l'EPA aux autorités locales à propos d'un bâtiment chrétien de Mostaganem.

Cette affaire intervient alors que l'Algérie vient d'être épinglée une nouvelle fois pour son manque de respect des libertés religieuses. Le secrétaire d'Etat américain, dans son rapport 2015 sur la liberté de culte dans le monde, a reproché à l'Algérie «de continuer à pratiquer de la bureaucratie administrative afin de limiter les libertés de culte sur son territoire.»

Il évoque notamment le cas de la communauté d'Akbou, en Kabylie, qui peine à obtenir de l'administration algérienne un permis de construire pour ériger son lieu de culte.

Sur l'Index mondial de persécution de cette année, l'Algérie est classée en 34ème position.