Yémen
Drapeau
Dirigeant
Abdrabbo Mansour Hadi
Population
30 245 000
Chrétiens
Quelques milliers
Religion principale
Islam
Gouvernement
République


Contexte

L'Église est composée majoritairement de chrétiens yéménites d’arrière-plan musulman. Ils sont pris pour cible par les autorités: arrêtés, détenus, soumis à des interrogatoires. Ils subissent une pression très intense de la part leur famille et des groupes islamistes radicaux prêts à tout pour les faire revenir à l’islam. Ils sont persécutés par leur tribu: quitter l’islam c’est trahir l’identité de la tribu et le prix à payer est le bannissement ou la mort.

Avant même que l’islam ne s’implante au VIIe siècle, il y avait des églises dans la Péninsule arabique et des chrétiens (nestoriens) au Yémen. Le christianisme est réapparu dans la région dans les années 1970 avec l’arrivée de nombreux travailleurs immigrés venus d’Afrique et d’Asie.

Situation des chrétiens

Victimes de la dictature en place et de l’oppression islamique qui règne dans le pays, les chrétiens yéménites doivent tenir leur foi cachée car quitter l’islam est interdit. Ils ne peuvent ni pratiquer leur foi, ni se réunir. Toute littérature religieuse non musulmane est prohibée. Ils sont arrêtés et détenus sans procès, soumis à des violences physiques et psychologiques de la part des autorités mais également de leur famille et de leur clan. Les groupes islamistes radicaux les menacent de mort s’ils ne reviennent pas à l’islam. Au sein d’un couple, si l’un des deux se convertit, l’autre peut exiger le divorce et obtenir la garde exclusive des enfants. Dans la crise humanitaire qui touche le pays, ils sont exclus de l’aide d’urgence publique.

Les femmes qui se convertissent peuvent être retenues en otage chez elle et être victimes d’agressions sexuelles, de viol, de mariage forcé

Craignant pour leur vie, beaucoup de chrétiens ont quitté leur région ou le pays.

Exemples de persécution

Pour des raisons de sécurité nous ne pouvons pas donner de détails. Pendant la période couverte par le classement de l’Index:

Plusieurs chrétiens ont été détenus pour des raisons religieuses. Des dizaines de chrétiens ont été victimes de violences mentales ou physiques en raison de leur foi et de la situation de guerre, la menace provenant principalement des familles et des communautés. Plusieurs chrétiens ont dû quitter leur foyer et se déplacer à l'intérieur ou à l'extérieur du pays par crainte d'être assassinés en raison de leur foi ou pour des raisons liées à la guerre. Au moins une dizaine de chrétiens ont été victimes de harcèlement sexuel, de viol ou de mariage forcé.

Taux de persécution par domaine

Deux éléments expliquent que le taux de persécution soit à un niveau maximal ou proche dans chaque domaine de vie: le contexte de guerre civile, et le fait que le christianisme est représenté presque exclusivement par des Yéménites convertis d’arrière-plan musulman. L’oppression islamique les frappe de plein fouet et ne permet ni vie ecclésiale publique, ni expression de foi chrétienne dans le cadre privé. Notons que le score de la violence est selon toute vraisemblance sous-estimé, en raison de la difficulté de rapporter et de vérifier les cas de persécution dans le contexte de guerre civile.

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Rivalités ethniques et claniques

Persécution

Index mondial: 
7
Classement précédent: 
8