Yémen
Drapeau
Dirigeant
Abdrabbo Mansour Hadi
Population
30 911 000
Chrétiens
Quelques milliers
Religion principale
Islam
Gouvernement
République


Contexte

L'Église est composée majoritairement de chrétiens yéménites d’arrière-plan musulman et de leurs enfants qui doivent vivre leur foi en secret. S’ils sont découverts, ils risquent d’être détenus et interrogés par les autorités. Ils deviennent aussi la cible de fortes pressions de la part de leurs familles et des groupes islamiques radicaux qui menacent les apostats de mort s'ils ne reviennent pas à l’islam.

Avant même que l’islam ne s’implante au VIIe siècle, il y avait des églises dans la Péninsule arabique et des chrétiens (nestoriens) au Yémen. Le christianisme est réapparu dans la région dans les années 1970 avec l’arrivée de nombreux travailleurs immigrés venus d’Afrique et d’Asie.

Situation des chrétiens

Les chrétiens du Yémen continuent d'être victimes d'abus physiques et mentaux, de harcèlement sexuel et de viols, ainsi que de mariages forcés et d'expulsions en raison de leur foi.

La présence de groupes extrémistes islamiques tel que l’État Islamique et Al-Qaida, la déstabilisation engendrée par la pandémie de Covid-19 et la guerre civile ont entraîné le pays dans l’une des plus grandes crises humanitaires au monde. Tous les Yéménites en souffrent - mais les chrétiens yéménites sont d'autant plus vulnérables que l'aide d'urgence est principalement distribuée par l'intermédiaire des dirigeants musulmans locaux et des mosquées locales. Ces groupes ont été accusés de pratiquer une discrimination à l'égard de toute personne qui n'est pas considérée comme un musulman fervent.

La culture yéménite est extrêmement tribale, et souvent la punition pour avoir quitté l'islam se trouve être la mort ou le bannissement. Les hommes et les femmes convertis au christianisme et mariés à des musulmans risquent le divorce et peuvent perdre la garde de leurs enfants.

Exemples de persécution
  • Pendant la période sous revue de l’Index 2022, plusieurs faits de persécution envers les chrétiens ont été rapportés. Nous ne pouvons donner de détails pour des raisons de sécurité. Le niveau actuel des combats dans le pays (et la méfiance générale envers les personnes qui recueillent des informations) a sérieusement affecté la collecte et la vérification des données.
  • Plusieurs chrétiens auraient été détenus et des dizaines de convertis auraient subi des violences physiques, des abus psychologiques ou sexuels, un mariage forcé ou un enlèvement, tandis que des dizaines d'autres chrétiens ont dû se déplacer vers d'autres endroits du pays ou quitter le pays. Les motivations de la fuite peuvent aller de la peur d'un assassinat (pour leur foi) à des raisons liées à la guerre et sont souvent une combinaison de ces deux facteurs.
Niveau de persécution

À une pression déjà extrême dans la vie quotidienne s’ajoute une augmentation de la violence contre les chrétiens. Certains ont été mis en prison, d’autres ont fui le pays pour leur sécurité. Les voisins ou la famille dénoncent les rencontres secrètes entre chrétiens. Les Houthis sont particulièrement déterminés à contrer les activités chrétiennes.

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Rivalités ethniques et claniques

Persécution

Index mondial: 
5
Classement précédent: 
7