Somalie
Drapeau
Dirigeant
Hassan Ali Khayre
Population
15 182 000
Chrétiens
Quelques Centaines
Religion principale
Islam
Gouvernement
République fédérale


Contexte

La Constitution somalienne déclare que toutes les lois doivent s’accorder avec la charia. Il n’y a quasiment aucune liberté de religion et quitter l’islam est interdit (apostasie). Le pays est considéré comme le pays le plus corrompu au monde. Le crime organisé y prospère ainsi que les groupes terroristes tels les shebabs et le groupe État Islamique. La Somalie est dirigée par un gouvernement fédéral depuis 2012.

Situation des chrétiens

  • Les chrétiens sont principalement d’anciens musulmans convertis au christianisme. Ils sont persécutés par leur famille proche, par leur famille éloignée et par leur entourage. Quitter l’islam pour le christianisme c’est trahir la famille et le clan. Par conséquent, ils sont intimidés, harcelés ou tués. 
  • S’ils sont découverts, ils peuvent être également assassinés par les islamistes shebabs, car ceux-ci veulent éradiquer le christianisme du pays. Ces dernières années la chasse aux chrétiens menée par les islamistes s’est intensifiée, surtout vis-à-vis des responsables d’églises. Les islamistes s’appuient sur la société de clans pour recueillir des renseignements sur d’éventuels chrétiens.
  • Une présence chrétienne est attestée en Somalie dès le Xe siècle mais à la fin du XVe, elle a totalement disparu. En 1881, le christianisme est de retour via des missionnaires et quelques communautés se forment. En 1969, les propriétés appartenant aux chrétiens sont confisquées, leurs magasins fermés et leurs propriétaires expulsés du pays.
     

Exemple de persécution

Pour des raisons de sécurité, aucun exemple de persécution ne peut être publié.

  • Mai 2018 (témoignage) - Un prêtre italien a rencontré une petite communauté de 30 chrétiens âgés qui vit à Mogadiscio, la capitale de la Somalie, dans la crainte constante des islamistes militants et même de leurs proches. « La violence est palpable et nous, qui sommes peu nombreux, nous risquons notre vie tous les jours. Les jeunes sont devenus intolérants et ne comprennent pas leurs aînés qui professent le christianisme. C’est pourquoi les anciens fuient, s’éloignent de leurs enfants. Certains chrétiens ont été tués par leurs petits-enfants », a déclaré l’un d’eux.
     

Autres groupes religieux persécutés

Juifs, musulmans chiites et sunnites modérés. Les shebabs ciblent toute personne n’adhérant pas à l’islam sunnite.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

  • La pression mise sur les chrétiens d’arrière-plan musulman par leur famille et par leur entourage est intense, entraînant une augmentation de la persécution dans la vie quotidienne. À cela s’ajoute le contexte de guerre civile, de fragmentation sociale, de tribalisme et d’extrémisme islamique. La vie chrétienne devient une véritable lutte pour la survie.
  • Depuis 5 ans, la persécution étau se maintient à un niveau supérieur à 95% selon notre classement. Cela révèle que les chrétiens ne reçoivent aucune protection ni répit, à l’échelle locale comme de la part du gouvernement. L’État et la société s’associent pour délivrer aux chrétiens somaliens un message sans concession : ils n’ont pas leur place en Somalie.

Persécution

Index mondial: 
3
Classement précédent: 
3