Territoires palestiniens
Drapeau
Dirigeant
Mahmoud Abbas
Population
5 053 000
Chrétiens
46 600
Religion principale
Islam
Gouvernement
Administration intérimaire


Contexte

Les territoires palestiniens sont dirigés par l’Autorité palestinienne depuis 1993. Les habitants souffrent de la guerre fratricide que se livrent le Hamas et le Fatah d’une part et des violences qui éclatent régulièrement avec Israël d’autre part. Dans ce contexte, les Droits de l’Homme sont souvent bafoués.

Situation des chrétiens

  • La plupart des chrétiens locaux sont orthodoxes grecs ou catholiques romains. On compte aussi plusieurs dénominations protestantes. Il existe une toute petite communauté de chrétiens d’arrière-plan musulman.
  • Ce sont les chrétiens d’arrière-plan musulman qui sont les plus persécutés, notamment par leur famille et la société. Ils ont en outre du mal à faire partie des communautés chrétiennes existantes. 
  • Dès le début de l’ère chrétienne, des Juifs croyant en Jésus et des chrétiens venus s’installer en « terre sainte » vivaient dans cette région. Au VIIe siècle, les Arabes ont conquis ces territoires et imposé l’islam jusqu›aux croisades. Au XIXe siècle, des orthodoxes, des catholiques et des protestants se sont installés dans la région, où seuls les franciscains étaient restés après les croisades.
     

Exemple de persécution

25 mai 2018 - Un prêtre franciscain a été brutalisé par 2 hommes qui harcelaient des chrétiennes faisant partie d’un groupe de touristes à l’entrée d’une chapelle. Après un vif échange de paroles entre le prêtre et les deux individus, ceux-ci l’ont violemment poussé contre la porte de la chapelle. Ils l’ont menacé en pointant une clé dans son dos, lui faisant croire qu’il s’agissait d’un couteau.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

  • La pression sur les chrétiens d’arrière-plan musulman tend à diminuer légèrement. Cependant, organiser un mariage ou un enterrement selon les rites chrétiens reste problématique vis-à-vis de leur famille. La charia s’applique au droit de la famille : en cas de divorce dans un couple mixte, l’enfant est considéré comme musulman et le parent chrétien ne peut en avoir la garde. La vie d’église est limitée en ce qui concerne le partage de la foi et l’intégration des convertis. De manière générale, la situation reste plus compliquée pour les chrétiens dans la bande de Gaza qu’en Cisjordanie. 
  • Malgré un pic visible dans l’index 2016, les niveaux de pression dans presque toutes des sphères de la vie des chrétiens ont été relativement stables au cours des cinq dernières années. Une exception cependant : la baisse notable de la pression dans le domaine communautaire. En revanche, le degré de violence progresse. Cette croissance s’explique en partie par un meilleur accès à l’information.

Persécution

Index mondial: 
49
Classement précédent: 
36