Pakistan
Drapeau
Dirigeant
Imran Khan
Population
200 814 000
Chrétiens
3 981 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
République


Contexte

République islamique depuis 1947, le pays alterne entre instabilité démocratique et dictature militaire. Actuellement l’armée joue un jeu ambigu contre les extrémistes islamiques en soutenant ceux qu’elle qualifie de « bons » djihadistes. La loi sur le blasphème est source de violence. Le nouveau Premier ministre, élu en juillet 2018, Imran Khan, n’a pas encore réussi à former une coalition.

Situation des chrétiens

  • Les églises historiques bénéficient d’une certaine liberté de culte mais elles sont très surveillées et régulièrement la cible d’attentats. 
  • Les chrétiens sont discriminés, cantonnés aux emplois les moins bien considérés, même les chrétiens des classes moyennes sont marginalisés. Ils vivent sous la menace constante de la loi sur le blasphème. Ces dernières années, sous l’effet de la persécution, de nombreux chrétiens ont fui vers le Sri Lanka et la Thaïlande.
  • Le christianisme est arrivé dans la région grâce aux apôtres Thomas et Bartholomée, comme le relate l’historien Eusèbe qui vécut au IVe siècle. Cette présence chrétienne se confirme avec l’arrivée des Portugais au XVIe siècle, accompagnés de missionnaires catholiques. Plus récemment, aux XVIIIe et XIXe siècles, le travail des missionnaires protestants a renforcé cette présence chrétienne qui n’a cessé de se développer depuis.
     

Exemples de persécution

  • 31 octobre 2018 - La Cour Suprême du Pakistan acquitte Asia Bibi. Cette mère de 5 enfants a été arrêtée en 2009, accusée de blasphème puis condamnée à mort. Le pays est bloqué durant 3 jours suite à cette annonce. Libérée de prison, Asia Bibi ne peut pas quitter le pays.
  • 20 septembre 2018 - La seule famille chrétienne d’un village du district de Rawalpindi, au Nord du pays, est agressée par des voisins et voit sa maison incendiée. Le couple, âgé de 72 et 68 ans, très choqué, a dû fuir avec ses 4 fils, les belles-filles et 11 petits-enfants. Tous vivent maintenant sous une tente. Aucune arrestation n’a eu lieu. Dans la province du Pendjab, ce même mois, d’autres logements de chrétiens ont été saccagés et pillés.
  • 9 mars 2018 - La Cour Suprême adopte une ordonnance obligeant les citoyens pakistanais à mentionner leur religion sur les demandes administratives. Fonctionnaires, militaires et personnels de justice doivent attester sur l’honneur que Mahomet était le dernier prophète, ce qui ferme la porte aux autres croyants.
     

Autres groupes religieux persécutés

Minorité hindoue et musulmans ahmadis, chiites et soufis.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

  • Le niveau de violence est maximal, comme l’illustre l’attaque à la bombe de l’église de Quetta en décembre 2017. Les chrétiens sont régulièrement victimes de meurtres, kidnappings des femmes, viols, mariages forcés, expulsion de leur quartier…
  • Résultat tristement exceptionnel dans l’index, le Pakistan est au plus haut niveau de violence contre les chrétiens pour la quatrième année d’affilée. La pression communautaire a de son côté augmenté au fur et à mesure que l’influence des groupes islamistes s’est étendue sur la société

Persécution

Index mondial: 
5
Classement précédent: 
5