Népal
Drapeau
Dirigeant
Khadga Prasad Sharma Oli
Population
29 624 000
Chrétiens
1 225 000
Religion principale
Hindouisme
Gouvernement
République fédérale


Contexte

En 2008, le Népal est passé d’une monarchie à un régime républicain s’affirmant comme une démocratie laïque. Si la Constitution de 2015 déclare que le Népal est un État laïque, elle spécifie que la conversion à une autre religion que l’hindouisme est punissable. Les minorités religieuses sont discriminées ainsi que les dalits (les plus démunis dans le système des castes).

Situation des chrétiens

  • La plupart des chrétiens népalais, dont beaucoup viennent d’Inde, sont issus d’églises non traditionnelles. Les nouveaux convertis sont de plus en plus nombreux. 1,2% des chrétiens népalais sont orthodoxes et catholiques.
  • Les chrétiens d’arrière-plan hindou sont les plus persécutés, ils subissent des pressions de la part de leur famille, de leurs amis, de leur communauté et des autorités locales. Les chrétiens venant d’églises historiques sont les moins inquiétés. Il arrive que les hindous radicaux profitent de l’instabilité politique chronique pour attaquer les chrétiens en toute impunité. Au niveau national, les chrétiens subissent des restrictions notamment dans l’exercice de leur liberté d’expression. 
  • Le christianisme est arrivé au Népal en 1628 par la visite d’un missionnaire invité par le roi. Dans les années 1970 et 80, l’Église s’est développée avant d’être persécutée. Depuis 2008, de nouvelles dénominations chrétiennes voient le jour dans le pays.
     

Exemples de persécution

  • 4 novembre 2018 - 4 chrétiennes ont été arrêtées dans la région de Katmandou, soupçonnées d’avoir tenté de convertir de force des habitants au christianisme en faisant du porte-à-porte. Ces femmes ont été suivies et filmées. Les images ont été transmises à la police qui a procédé à leur arrestation. Parmi ces chrétiennes, 2 Japonaises ainsi que 2 Népalaises.
  • Août 2018 - Une loi adoptée en 2017 entre en vigueur, criminalisant la conversion religieuse et le fait de « porter atteinte aux sentiments religieux ». 
     

Autres groupes religieux persécutés

Musulmans.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

  • La pression, particulièrement forte sur la vie privée des chrétiens, vient essentiellement des hindouistes radicaux. Ceux-ci imposent de nombreuses restrictions aux chrétiens d’arrière-plan hindou. Alors que les tensions ethniques aggravent la situation, la violence contre les chrétiens s’emballe. Certains sont passés à tabac, emprisonnés, ou forcés à fuir leur village suite à des menaces. 74 chrétiens ont été sévèrement battus et 7 églises ont été attaquées en 2018. 
  • Le Népal est entré dans le classement en 2018. Depuis l’année dernière, on note une baisse de la pression globale subie par les chrétiens, sauf dans le domaine de la violence qui a atteint un niveau très élevé. Le Népal garde le même total de points de persécution que l’année dernière. Sa baisse au classement s’explique par la montée de la persécution dans d’autres pays.

Persécution

Index mondial: 
32
Classement précédent: 
25