Nigeria
Drapeau
Dirigeant
Muhammadu Buhari
Population
211 447 000
Chrétiens
98 006 000
Religion principale
Christianisme et animisme (Sud) / Islam (Nord)
Gouvernement
République fédérale


Contexte

Au Nigéria, et notamment au Nord du pays, les chrétiens souffrent de plusieurs mécanismes de persécution dont les principaux sont l’extrémisme islamique et l’hostilité ethnico-religieuse. Cela s’ajoute aux problèmes de corruption et de crime organisé. Les chrétiens continuent d'être attaqués de manière indiscriminée et brutale dans le Nord du pays. La violence s'est poursuivie sans relâche malgré les restrictions liés à la crise sanitaire.

Ce sont les colons portugais installés sur la côte atlantique aux XVe et XVIe siècles qui ont introduit le catholicisme au Nigéria. Au XIXe siècle, les esclaves libérés convertis ont évangélisé les habitants, et Samuel Adjai Crowther est devenu le premier pasteur anglican nigérian.

Situation des chrétiens

La persécution au Nigeria se caractérise particulièrement par sa violence. Si tous les habitants du Nord du pays sont exposés aux menaces et à la violence, les chrétiens sont souvent spécifiquement visés en raison de leur foi. Ils vivent dans la crainte constante d'attaques des groupes terroristes islamiques (Boko Haram, État islamique en Afrique de l'Ouest), de militants extrémistes peuls et de criminels qui enlèvent et assassinent presque impunément.

Outre les risques de violence, les chrétiens de certains États du Nord vivent également sous le régime de la charia, victimes de discriminations et traités comme des citoyens de seconde zone. Les chrétiens qui ont quitté l'islam sont également confrontés au rejet de leur famille qui les pousse souvent à abjurer leur nouvelle foi. Parfois, ils sont même violemment attaqués.  

En raison de la violence, des milliers de chrétiens sont contraints de fuir pour vivre dans des camps de déplacés à l'intérieur de leur propre pays.

Exemples de persécution
  • 11 septembre 2021 – Dans l'État de Kaduna, le pasteur d'une église évangélique, Silas Yakubu Ali, 55 ans, est assassiné à coups de machette. Il est tombé dans une embuscade alors qu'il effectuait une visite. Le lendemain, des extrémistes peuls lancent un raid contre un village voisin, tuant 11 personnes dont 10 membres de l'église du pasteur Ali.
  • 31 juillet 2021 – Quelques centaines d'extrémistes peuls s'attaquent à plusieurs villages de l’État du Plateau, au centre du pays, à majorité chrétienne. Ils détruisent des récoltes, s'emparent du bétail, incendient 85 maisons et tirent aveuglément sur les villageois, tuant plus d'une dizaine de personnes et terrorisant la communauté chrétienne.
  • Noël 2020 – Le groupe État Islamique exécute 5 chrétiens enlevés le 24 décembre dans l'État d'Adamawa. Sur une vidéo, on voit ces victimes décliner auparavant leur identité et proclamer leur foi. D'autres attaques dans cet État font douze morts. Dans l'État de Borno, les raids de Boko Haram font 5 victimes et mettent en fuite de nombreux chrétiens.
Niveau de persécution

Le niveau de violence contre les chrétiens est dramatique et continue à s’intensifier : 4650 chrétiens tués, 470 églises ciblées, 2510 chrétiens kidnappés et près d’un millier de victimes de violences sexuelles. Cette violence a des répercussions désastreuses dans toutes les sphères de vie, alors que les forces de sécurité échouent à protéger les chrétiens.

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Rivalités ethniques et claniques

Persécution

Index mondial: 
7
Classement précédent: 
9