Niger
Drapeau
Dirigeant
Mahamadou Issoufou
Population
23 177 000
Chrétiens
62 200
Religion principale
Islam
Gouvernement
République


Contexte

Le Niger est un État laïc. Depuis l’arrivée au pouvoir du président Issoufou en 2011, le droit de réunion et d’expression est rétablie. La presse bénéficie de plus de liberté. Cependant le pays est menacé par le terrorisme islamiste au Nord et au Sud, dans les zones frontalières avec le Mali et le Nigéria.
 

Situation des chrétiens en attente

  • On compte moins de 100 000 chrétiens au Niger. Ils sont répartis à part égale entre les dénominations catholiques, protestantes et des mouvements indépendants. 
  • Les chrétiens sont généralement libres de pratiquer leur foi en privé mais les musulmans qui se convertissent sont considérés comme des traîtres car, pour beaucoup de Nigériens, l’islam fait partie de l’identité ethnique et nationale. Les chrétiens d’arrière-plan musulman sont persécutés par leurs familles qui recourent aux menaces et à la violence pour les faire revenir à l’islam. 
  • Dans les régions frontalières où les islamistes sont actifs, les droits des chrétiens sont limités, ils ne peuvent pas célébrer de mariage religieux et ils doivent être prudents lorsqu’ils se réunissent. Dans le reste du pays, ils sont discriminés dans leur recherche d’emploi. Il arrive qu’ils rencontrent des obstacles pour se réunir en église et le processus d’enregistrement des églises auprès des autorités est long et fastidieux.
  • Le christianisme est arrivé dans le pays au XXe siècle avec l’implantation de la mission intérieure soudanaise en 1923 et la mission baptiste évangélique en 1929, les catholiques sont arrivés en 1931 depuis le Bénin.
     

Exemples de persécution

  • 10 juin 2019 - Boko Haram a lancé un ultimatum à tous les chrétiens vivant dans la région de Diffa. C’est une chrétienne du village de Kintchendi qui a apporté le message. Elle avait été enlevée le 7 juin. À sa libération, celle-ci a annoncé que les chrétiens avaient trois jours pour partir où ils seraient tués.
  • 2 juin 2019 - Les forces de sécurité gouvernementales ont déjoué un attentat-suicide contre l'église « Vie abondante » dans la ville de Diffa, située au Sud-Est du Niger, près de la frontière du Nigéria où sévit Boko Haram.
  • 17 septembre 2018 - Le prêtre italien Pierluigi Maccali, âgé de 57 ans a été kidnappé dans la nuit du 17 au 18 septembre 2018 dans sa paroisse à Bomoanga située à 125 km au Sud-Ouest de Niamey. On est toujours sans nouvelle de lui.
     

Autres groupes religieux persécutés

Témoins de Jéhovah et bahaï sont menacés par les extrémistes islamiques.
 

Evolution de la persécution

  • La violence envers les chrétiens a doublé en un an, en lien direct à la présence accrue des djihadistes dans le pays. Sous l’influence d’imams radicaux, des militants attaquent des églises, des maisons et des boutiques appartenant à des chrétiens. Ceux-ci subissent des pressions pour vivre selon les valeurs de l’islam.
  • Les zones où les chrétiens sont victimes de persécutions se situent non pas dans la capitale et les grandes villes, mais à proximité du lac Tchad et le long de la frontière avec le Burkina Faso. Il est dangereux d’afficher des symboles chrétiens dans ces régions où la conversion de l’islam au christianisme est diabolisée.
     

Principal mécanisme de persécution

Extrémisme islamique

Persécution

Index mondial: 
50
Classement précédent: 
58

Testimonials