Malaisie
Drapeau
Dirigeant
Muhyiddin Yassin
Population
32 869 000
Chrétiens
2 991 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
Monarchie constitutionnelle


Contexte

La Malaisie est un état multiethnique où les Malais, sunnites, qui représentent le groupe ethnique majoritaire, sont favorisés au détriment des ethnies minoritaires. Les libertés individuelles sont restreintes, notamment la liberté d’expression, la liberté d’association et la liberté de religion. Les catholiques et les protestants méthodistes sont surveillés par les autorités, les protestants des églises non traditionnelles sont pris pour cible car ils parlent davantage de leur foi. Les partis islamistes, tel le Parti Islamique Malaisien, qui siège déjà au gouvernement fédéral et qui a un discours hostile à l’égard des minorités ethniques et religieuses, essaient de tirer profit de l’instabilité politique actuelle.

Les marchands nestoriens et perses apportent le christianisme dans les îles Malacca au VIIe siècle. Le christianisme se renforce avec l’arrivée des missionnaires portugais en 1511, puis avec celle des Britanniques en 1815. Seuls les expatriés britanniques pouvaient fréquenter les églises et un accord tacite interdisait d’évangéliser les musulmans. Vers la fin des années 1970, le gouvernement a expulsé tous les missionnaires.

Situation des chrétiens

Plus de la moitié des chrétiens sont catholiques. On trouve aussi différentes dénominations protestantes, des églises indépendantes et des chrétiens d’arrière-plan musulman.

Les catholiques romains et les méthodistes sont surveillés par les autorités. Les églises protestantes indépendantes sont particulièrement ciblées car elles parlent ouvertement de leur foi. Être Malais, c’est être musulman, c’est pourquoi les nouveaux convertis sont les plus persécutés car changer de religion est considéré comme une trahison. Les chrétiens d’origine musulmane cachent souvent leur foi et se rencontrent en secret. S’ils sont découverts, ils risquent d’être rejetés par leur famille ou d’être forcés de divorcer. Parfois, ils sont envoyés dans un camp de rééducation, ou simplement disparaissent. Le pasteur Joshua Hilmy et sa femme Ruth ainsi que le pasteur Koh sont toujours «portés disparus» depuis des années.

On note une forte activité missionnaire islamique auprès des chrétiens, notamment parmi les Bumiputera (autochtones), dans l’Est du pays. L’État de Sabah n’est déjà plus à majorité chrétienne depuis plusieurs années.

Exemple de persécution

Printemps 2020 - Dans une région reculée à l’Est du pays, un groupe de jeunes chrétiens a été mis face à un choix drastique: se convertir à l’islam ou mourir de faim. Ceux qui ont refusé de se convertir se sont vu refuser l’aide alimentaire mise en place par le gouvernement dans le cadre de la crise de la Covid-19.

Taux de persécution par domaine

À l’exception de l’État de Sarawak, il est interdit à un malais musulman de quitter l’islam. La religion figure sur les documents d’identités et les enfants de chrétiens issus des populations indigènes de Malaisie se voient souvent arbitrairement attribuer la religion musulmane par les autorités. Ils sont aussi confrontés à des discriminations à l’école.

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Totalitarisme

Persécution

Index mondial: 
46
Classement précédent: 
40