Myanmar
Drapeau
Dirigeant
Myint Swe
Population
55 269 000
Chrétiens
4 409 000
Religion principale
Bouddhisme
Gouvernement
République constitutionnelle unitaire


Contexte

Le Myanmar est le théâtre de la plus longue guerre civile au monde. Cette guerre est concentrée dans les États riches en matières premières comme le jade et le bois, qui comptent aussi une majorité chrétienne. Les chrétiens sont donc particulièrement visés par les persécutions des groupes d'insurgés et de l'armée depuis de nombreuses années. Le coup d'État militaire, qui a eu lieu en février 2021, n'a fait qu'exacerber cette situation.  

C’est en 1554 que le christianisme a été introduit en Birmanie par des missionnaires catholiques. Le protestantisme est arrivé à son tour dans la première partie du XIXe siècle, sous l’influence britannique. En 1966, le gouvernement a chassé tous les missionnaires étrangers.

Situation des chrétiens

La plupart des chrétiens font partie des minorités ethniques, comme les Kachin, les Chin, les Karen et les Shan. Ils sont délaissés par le gouvernement, souvent extrêmement pauvres, discriminés et analphabètes.  

Même dans ces États majoritairement chrétiens, les églises historiques sont attaquées. En raison des combats entre l’armée et les rebelles dans ces régions, on évalue à plus de 200 000 les chrétiens qui vivent dans des camps de déplacés sans nourriture et sans soins.

Exemples de persécution  
  • 24 mai 2021 – Dans le village de Kayan Thar Yar, dans l'État de Kayah, à l'Est du pays, un obus de l'armée birmane atteint une église catholique où près de 300 personnes avaient trouvé refuge. 4 personnes sont tuées et au moins quatre autres blessées. Les corps ont été emportés par l'armée.
  • Début avril 2021 – Des militaires fouillent les églises baptiste, catholique et anglicane de Mohnyin, dans l'État de Kachin. Ils les accusent « d'activités illégales ». En février, c'est la police qui fait irruption dans l'église baptiste de Lashio, dans l'État de Shan et qui arrête au moins 10 personnes dont 4 pasteurs.
Niveau de persécution  

Le niveau de violence fait monter le Myanmar dans le classement. Au moins 13 chrétiens ont été tués à cause de leur foi. Des prêtres catholiques ont été arrêtés par l’armée qui les accuse de soutenir l’opposition. Les chrétiens sont aussi discriminés dans l’accès à l’aide gouvernementale, lié au contexte sanitaire.

Principaux mécanismes de persécution

Nationalisme religieux, Totalitarisme

Persécution

Index mondial: 
12
Classement précédent: 
18