Myanmar
Drapeau
Dirigeant
Win Myint
Population
54 808 000
Chrétiens
4 362 000
Religion principale
Bouddhisme
Gouvernement
République constitutionnelle unitaire


Contexte

En raison des conflits entre le gouvernement et les insurgés, notamment dans les États où l’on trouve une forte minorité chrétienne, 100’000 chrétiens vivent dans des camps de déplacés, privés de nourriture et de soins médicaux. Les églises historiques et celles qui évangélisent sont attaquées. Les chrétiens d’origine bouddhiste, musulmane ou tribale sont persécutés par leur famille et leur communauté. 

C’est en 1554 que le christianisme a été introduit en Birmanie par des missionnaires catholiques. Le protestantisme est arrivé à son tour dans la première partie du XIXe siècle, sous l’influence britannique. En 1966, le gouvernement a chassé tous les missionnaires étrangers.

Situation des chrétiens

Les chrétiens sont privés de l’accès aux ressources communes. Les maisons et les commerces des chrétiens sont attaqués et détruits. Les enfants chrétiens sont forcés de suivre une éducation bouddhiste et de participer aux cérémonies religieuses et aux fêtes dont les valeurs sont en opposition avec leur foi. Les femmes sont mariées de force à des bouddhistes. Les chrétiennes de l’État du Kachin sont vendues et livrées à l’exploitation sexuelle.

Exemple de persécution 

23 octobre 2020 - Des chrétiens chassés par la guerre civile dans l’État de Rakhine ont été relogés sur un terrain proche d’un monastère bouddhiste. Mais il leur est interdit d’organiser des réunions à cet endroit ou de se rendre à l’église de la localité voisine. 

Taux de persécution par domaine 

La pression se maintient à un niveau très élevé dans tous les domaines de vie. Elle est alimentée par une promotion du bouddhisme excluant les minorités religieuses et par la guerre, peu médiatisée, dans les États Kachin, Chin, Shan et Karen, majoritairement chrétiens. La violence contre les chrétiens continue de s’accentuer, prenant la forme de détentions, d’attaques contre leurs habitations, de viols ou de harcèlements sexuels.

Principaux mécanismes de persécution

Nationalisme religieux, Totalitarisme

Persécution

Index mondial: 
18
Classement précédent: 
19