Mali
Drapeau
Dirigeant
Assimi Goïta
Population
20 893 000
Chrétiens
476 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
Republique


Contexte

Lorsque des groupes islamiques radicaux ont pris le contrôle du Nord du pays en 2012, les églises ont été incendiées et les chrétiens ont dû fuir. Ces événements affectent encore les chrétiens qui ont perdu leurs maisons et dont les églises ont été détruites. Ceux qui sont retournés dans le Nord sous la protection de la police, vivent toujours sous la menace d’attaques.

En 1895, les «pères blancs», une mission catholique, ont introduit le christianisme au Mali. En 1936, le premier prêtre africain a été ordonné et en 1962 le premier évêque malien consacré. En 1919, le protestantisme est arrivé à son tour.

Situation des chrétiens

Les chrétiens du Nord et du Nord-Est du pays sont particulièrement visés par les attaques de djihadistes et d’éleveurs musulmans extrémistes peuls.  

Les chrétiens d’arrière-plan musulman risquent des violences et des pressions de leur famille si leur conversion est découverte.

Dans les zones contrôlées par les islamistes, les chrétiens sont privés de ressources et empêchés d’accéder à l’eau et à leurs cultures.

Dans le Sud, même si les chrétiens bénéficient d’un peu plus de liberté, la menace des islamistes s’intensifie. Ils mettent à profit l’instabilité politique et la crise sanitaire de la Covid-19 pour asseoir leur contrôle dans certaines régions.

Exemples de persécution  
  • Octobre 2021 – Gloria Cecilia Argoti, enlevée le 7 février 2017 à Karangasso, près de Koutial est libérée.  
  • De novembre 2020 à mars 2021 – Dans le centre du Mali, 7 chrétiens ont été enlevés par les extrémistes islamiques. Certains ont été libérés.
  • Octobre 2020 – L’otage suisse, Béatrice Stoeckli, missionnaire chrétienne détenue depuis 2016 est tuée par ses ravisseurs du Jama’at Nasr al-Islam wal-Muslimin.  
Niveau de persécution

Le niveau de violence contre les chrétiens reste intense : au moins 10 chrétiens tués, une dizaine d’églises ciblées et une vingtaine de propriétés de chrétiens attaquées. Mais le Mali monte dans le classement en raison d’un accroissement de la pression dans la vie quotidienne, alors que les djihadistes accentuent leur contrôle sur le pays.

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Rivalités ethniques et claniques

Persécution

Index mondial: 
24
Classement précédent: 
28