Koweït
Drapeau
Dirigeant
Sabah al-Ahmad al-Jabir al-Sabah
Population
4 197 000
Chrétiens
436 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
Emirat Constitutionnel


Contexte

Le Koweït est l’un des plus petits et des plus riches pays du monde arabe. Plus de la moitié de ses habitants sont des expatriés, dont les droits ne sont souvent pas respectés. Si la liberté religieuse est inscrite dans la Constitution, la réalité est très restrictive et contraignante car la société est organisée selon un islam conservateur. Le gouvernement limite sévèrement la liberté d’expression et d’association.

Situation des chrétiens

  • La plupart des chrétiens sont des travailleurs immigrés. Ils se réunissent dans des lieux de culte mis à leur disposition mais beaucoup trop petits. Obtenir de nouveaux lieux de culte est extrêmement difficile. On compte également des chrétiens autochtones d’arrière-plan musulman mais ils n’ont pas le droit de fréquenter ces lieux de culte. 
  • Les chrétiens d’arrière-plan musulman sont les plus persécutés, par leur famille et leur entourage. Ils sont discriminés, harcelés, surveillés par la police, intimidés et confrontés à des difficultés juridiques car changer de religion leur est légalement interdit.
  • Le christianisme était présent dès le IVe siècle comme l’atteste une église et un monastère retrouvés lors de fouilles archéologiques. Il a refait son apparition grâce aux protestants en 1903. En 1926 la première église, anglicane, a été construite. Après la découverte du pétrole en 1937, des travailleurs immigrés y ont introduit de nombreuses autres dénominations chrétiennes.
     

Exemples de persécution

Février 2018 - Joanna Demafelis, chrétienne philippine de 29 ans employée comme femme de ménage, a été retrouvée dans le congélateur d’un appartement vide, un an après sa disparition. Son cadavre portait des signes apparents de torture. Ses employeurs, Nader Essam Assaf (Libanais) et son épouse syrienne Mona ont été arrêtés.

Autres groupes religieux persécutés

Hindous, bouddhistes et sikhs.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

  • Dans une société marquée par le conservatisme et le tribalisme, quitter l’islam pour le christianisme est considéré comme une trahison envers les valeurs familiales. Le gouvernement se refuse à garantir pleinement le droit de changer de religion, afin d’apaiser la frange la plus radicale de la société. Cela impacte grandement la vie ecclésiale : pour construire une église, il faut être citoyen du Koweït. Or, entreprendre une telle démarche reviendrait à révéler publiquement sa conversion, ce qui s’avère très dangereux. 
  • Depuis 2015, le degré de pression sur les chrétiens est plutôt stable, à condition de distinguer les chrétiens expatriés des chrétiens locaux, d’arrière-plan musulman. Ces derniers sont confrontés à une forte persécution dans leur vie privée et familiale, ce qui révèle leur situation difficile dans un pays musulman conservateur. Cependant, le niveau de violence est resté très faible. 

Persécution

Index mondial: 
43
Classement précédent: 
34