Comores
Drapeau
Dirigeant
Präsident Azali Assoumani
Population
870 000
Chrétiens
4 200
Religion principale
Islamique
Gouvernement
République fédérale


Contexte

Le pays revient cette année dans l’Index. Le gouvernement exerce une pression sur toutes les religions à l’exception de l’islam sunnite qui est devenu religion d’État en 2018. Les chrétiens doivent se montrer discrets et ont une liberté d’expression limitée. Ils sont poursuivis en justice s’ils parlent de leur croyance avec des musulmans. Les chrétiens d’arrière-plan musulman doivent garder leur conversion secrète.

Ce sont les Portugais qui auraient introduit le catholicisme sur l’île en 1517. Mais le christianisme évangélique n’est arrivé que bien plus tard. Ce n’est qu’après l'indépendance, en 1975, que l'Église Africa Inland Mission a débuté l’évangélisation des Comores, suivie par les adventistes du septième jour. Mais dès 1978, le gouvernement a commencé à s'aligner sur les pays musulmans et les missionnaires ont été expulsés.

Situation des chrétiens

Si la liberté de religion est inscrite dans la Constitution, elle est surtout réservée aux étrangers. Les Comoriens eux, sont fortement incités à rester dans le giron de l’islam sunnite. S’ils en sortent, ils sont confrontés au rejet et à la violence de leur entourage. C’est pourquoi le niveau de persécution des chrétiens d’arrière-plan musulman est de loin le plus fort. Leurs persécuteurs peuvent agir en toute impunité. Dans tout le pays, il existe un sentiment antichrétien. Dans les régions où sévissent des groupes extrémistes islamiques, les chrétiens sont menacés de violence.

Exemple de persécution

Décembre 2019 - Les fêtes de Noël ont été interdites.

Taux de persécution par domaine

Les Comores font partie des 33 pays ayant connu en 2020 une hausse de la persécution. L’augmentation de 5 points du score total des Comores s’explique par l’intensification de la pression de la part du gouvernement et de la communauté en général, notamment dans la vie ecclésiale. Les autorités surveillent les églises pour s’assurer qu’aucun Comorien ne s’y rende. Aucune nouvelle église n’a pu ouvrir depuis des décennies. De plus, la loi interdit que les musulmans puissent être enseignés sur une autre religion que l’islam.

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique

Persécution

Index mondial: 
50
Classement précédent: 
54