Ethiopie
Drapeau
Dirigeant
Abiy Ahmed
Population
112 759 000
Chrétiens
67 491 000
Religion principale
Christianisme (Orthodoxie)/Islam
Gouvernement
République fédérale


Contexte

Toutes les communautés chrétiennes sont affectées par la persécution même si certaines dénominations sont plus touchées que d’autres. Les chrétiens des églises non traditionnelles sont persécutés par le gouvernement et dénigrés par l’Église orthodoxe. Les chrétiens d’arrière-plan musulman ou ceux qui quittent l’Église orthodoxe pour une autre dénomination sont persécutés par leur famille et par la société.

La famille royale éthiopienne s’est convertie au christianisme au IVe siècle. Le christianisme orthodoxe est resté religion d’État jusqu’en 1974. Le catholicisme a été introduit au XVIe siècle par les Portugais, mais ne s’est pas installé. Le protestantisme, quant à lui, est arrivé au XIXe siècle.

Situation des chrétiens

La grande majorité est affiliée à l’Église Orthodoxe d’Éthiopie. Des églises protestantes se développent.

Les chrétiens issus d’églises non traditionnelles souffrent le plus, pris pour cible par le gouvernement et par l’Église orthodoxe d’Éthiopie. Les chrétiens d’arrière-plan musulman et les Orthodoxes qui se tournent vers le protestantisme sont persécutés par leur famille et par leur entourage. 

Dans les villages, particulièrement dans l’Est et le Sud-Est du pays, les chrétiens n’ont pas accès aux infrastructures communes, ils sont ostracisés et discriminés. Victimes de l’extrémisme islamique, leurs églises, leurs maisons sont attaquées. Les femmes sont particulièrement vulnérables, obligées d’épouser des non-chrétiens et ensuite de renier leur foi. Si une musulmane se convertit, elle est poussée au divorce et perd la garde de ses enfants.

Donc le pricipal mécanisme de persécution varie selon les régions. Dans les régions d’Amhara et Tigray, il s’agit essentiellement du mécanisme supériorité ecclésiastique, tandis que dans le Sud-Est (Afar, Ogaden), la tendance est à l’extrémisme islamique.

Exemples de persécution
  • Janvier 2020 - 26 chrétiens ont été blessés et ont dû recevoir une aide médicale lorsque leur église a été attaquée par des extrémistes islamiques.
  • 3 novembre 2019 - La police a arrêté les participants à une réunion d’étudiants chrétiens qui se déroulait à l’église Ethiopian Fellowship of Evangelical Students, dans la ville de Debark, région d’Amhara, au Nord de l’Éthiopie. Plusieurs ont été arrêtés et ont dû s’engager à ne plus se réunir pour être relâchés.
Taux de persécution par domaine

Le score de la violence a encore augmenté cette année avec plus d’une dizaine de chrétiens tués pour des raisons liées à leur foi et avec la destruction de nombreuses églises et de propriétés de chrétiens. Durant le contexte de la crise de la Covid-19, beaucoup de chrétiens ont été discriminés dans l’accès à l’aide gouvernementale.

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Supériorité ecclésiastique

Persécution

Index mondial: 
36
Classement précédent: 
39