Ethiopie
Drapeau
Dirigeant
Abiy Ahmed
Population
107 535 000
Chrétiens
64 037 000
Religion principale
Christianisme (Orthodoxie)/Islam
Gouvernement
République fédérale


Contexte

L’Éthiopie est une république démocratique laïque. En 2017, des manifestations pour demander plus de respect des droits humains ont été durement réprimées. L’espoir est revenu en avril 2018 avec l’arrivée du Dr Abiy Ahmed au poste de Premier ministre. Depuis, il mène une série de réformes dans les domaines diplomatique, économique, social et politique, avec notamment la libération de prisonniers politiques.

Situation des chrétiens

  • La grande majorité est affiliée à l’Église Orthodoxe d’Éthiopie. Des églises protestantes se développent.
  • Les chrétiens faisant partie d’églises non traditionnelles sont les plus persécutés, pris pour cible par le gouvernement et par l’Église Orthodoxe d’Éthiopie. Les chrétiens d’arrière-plan musulman et les orthodoxes qui se tournent vers le protestantisme sont persécutés par leur famille et par leur entourage. Dans certaines régions, les chrétiens sont rejetés par la société et privés d’accès aux ressources communautaires. Des foules, menées par des islamistes, attaquent et vandalisent des églises. 
  • Le christianisme est arrivé en Éthiopie au IVe siècle quand la famille royale s’est convertie. Le christianisme orthodoxe est resté religion d’État jusqu’en 1974. Le catholicisme, apporté par les Portugais au XVIe siècle, a essayé de s’imposer sans succès. Le protestantisme est arrivé à son tour au XIXe siècle.
     

Exemples de persécution

  • 7 août 2018 - 10 églises orthodoxes ont été détruites et 15 prêtres ont été tués dans la région de Somalie orientale. 9 églises évangéliques ont été également vandalisées ou pillées. Il s’agit d’attaques transfrontalières menées par des forces paramilitaires, dans le cadre d’un conflit ethnique entre Oromos et Somalis qui dure depuis des années.
  • 23 janvier 2018 - Un chrétien évangélique de 24 ans, Temesgen Mitiku Mezemir, a été accusé « d’outrage à la paix et au sentiment religieux » par des membres de l’Église orthodoxe éthiopienne. Présenté à un juge le 2 février à Arba Minch, il a été condamné à 7 mois de prison. Il avait donné son avis sur le tabot, une réplique de l’arche de l’alliance, objet sacré pour les chrétiens orthodoxes. Sa demande en appel a été rejetée.
  • 22 janvier 2018 - L’église Hiwot Birhan, située à Woldiya, a subi une attaque lors d’affrontements entre la police et des membres de l’église orthodoxe. Personne n’a été blessé au cours de cette attaque, mais le bâtiment a subi des dégâts considérables.
     

Autres groupes religieux persécutés

Musulmans.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

  • L’Éthiopie présente le paradoxe d’être un pays à majorité chrétienne où les chrétiens sont malgré tout persécutés. Ils subissent une persécution étau forte dans tous les domaines de la vie (+ de 60%). 2018 a en outre été une année noire de la violence : plus de 20 chrétiens, dont des prêtres orthodoxes, ont été tués. 
  • L’islam radical se développe à tous les niveaux. Les chrétiens sont harcelés et souvent privés d’accès aux ressources communautaires, en particulier dans les zones rurales où les musulmans sont majoritaires. Les chrétiens d’arrière-plan musulman sont ostracisés et souvent privés de leurs droits familiaux.
  • On observe une trajectoire particulière concernant l’évolution de la nature de la persécution en Éthiopie depuis 2015 : la persécution étau tend à diminuer graduellement, alors que parallèlement, la persécution marteau augmente rapidement et régulièrement. 

Persécution

Index mondial: 
28
Classement précédent: 
29