Erythrée
Drapeau
Dirigeant
Isaias Afwerki
Population
5 555 000
Chrétiens
2 611 000
Religion principale
Islam/Christianisme (orthodoxie)
Gouvernement
Parti unique


Contexte

L'Érythrée est considérée comme l'un des pays les plus répressifs au monde. Les protestations politiques sont interdites et il n'y a pas de médias indépendants dans le pays. L’unique parti politique s’appuye sur le culte de la personnalité du président Afwerki. Le gouvernement ne reconnaît que trois dénominations - orthodoxe, catholique et luthérienne. Ceux qui ne font pas partie de ces groupes ou ceux qui veulent se distancier du pouvoir risquent d'être persécutés par l'État et ciblés par une surveillance permanente (écoutes téléphoniques, bande passante limitée, réseau de citoyens chargés d'espionner leurs voisins, etc.).

Il y a plus de 1 000 ans que le christianisme est présent en Érythrée. En 1864, trois missionnaires suédois protestants s’installent dans le pays, donnant naissance à l’Église luthérienne érythréenne. L’Église évangélique actuelle est née après la Seconde Guerre mondiale.

Situation des chrétiens

Les convertis de l'islam et de l'Église orthodoxe érythréenne s’exposent à la persécution de leurs familles et de leurs communautés.  

Certains pasteurs ont été incarcérés pendant plus de dix ans et ont été placés à l'isolement. Selon l’ONU, il y aurait entre 600 et 1200 chrétiens détenus dans le pays en raison de leur foi (rapport annuel sur les Droits de l’Homme en Érythrée). Alors que l'année 2020 a été marquée par la libération d'un certain nombre de prisonniers chrétiens, il semble qu'une nouvelle vague d'arrestations ait eu lieu, réduisant ainsi les espoirs de voir le gouvernement assouplir ses politiques répressives.

Exemples de persécution
  • Semaine du 12 juillet 2021 – En pleine nuit, à Asmara, la capitale, la police arrête le pasteur Ghirmay, 75 ans, et le pasteur Samuel, 74 ans, et les emmène vers un lieu inconnu. Un autre pasteur âgé de 72 ans, est assigné à résidence jusqu'à ce qu'il soit en suffisamment bonne santé pour être placé en détention.
  • 10 mai 2021 – Deux chrétiens sont arrêtés à Asmara puis détenus dans le 2ème plus grand commissariat de la ville. On leur reprocherait de pratiquer leur foi en dehors des églises officielles. Déjà, en mars, des descentes de police dans la capitale ainsi qu'à Assab, à l'Est du pays, avaient permis l'arrestation de quelque quarante chrétiens.
Niveau de persécution

La persécution, en particulier dans la vie civile et ecclésiale, est exercée par le gouvernement. Les forces de sécurités ont conduit de nombreux raids et arrêté des centaines de chrétiens. Ceux-ci sont accusés d’être « antipatriotiques » et emprisonnés dans des conditions inhumaines.

Principaux mécanismes de persécution

Totalitarisme, Supériorité ecclésiastique

Persécution

Index mondial: 
6
Classement précédent: 
6