Algérie
Drapeau
Dirigeant
Abdelmadjid Tebboune (Président)
Population
43 969 000
Chrétiens
134 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
République


Contexte

Les chrétiens ne représentent qu’un infime pourcentage de la population algérienne mais ils sont confrontés à des obstacles croissants en matière de liberté religieuse. Les lois régissant le culte non musulman interdisent tout ce qui pourrait « ébranler la foi d’un musulman » ou être utilisé comme « un moyen de séduction visant à convertir un musulman à une autre religion. »

Au IIe siècle, le christianisme était déjà présent en Algérie. D’ailleurs, le célèbre père de l’Église Saint-Augustin, venait d’Algérie. Suite à la conquête arabo-musulmane au VIIIe siècle, il a quasiment disparu. Au XVe siècle, il a été réintroduit dans le pays par les Espagnols mais ils ont vite été remplacés par les Ottomans. Après 1830, profitant de la colonisation française, des missionnaires catholiques et quelques protestants établissent des églises.

Situation des chrétiens

La seule église historique est l’Église catholique. La plupart des chrétiens du pays sont des convertis de l’islam confrontés à une opposition extrême de leur famille et de leur communauté. Il peut s’agir de harcèlement, de passages à tabac, de menaces et d’emprisonnement, ainsi que de pressions pour adhérer aux normes et rites islamiques. Les chrétiens sont discriminés et harcelés dans leur vie quotidienne. Des lois promulguées en 2006 régulent le culte non musulman, limitent la liberté d’expression des chrétiens et interdisent aux musulmans de quitter l’islam. En 2021, plusieurs chrétiens ont été poursuivis et emprisonnés pour blasphème et prosélytisme, 13 églises précédemment fermées de force sont restées fermées, et 3 supplémentaires ont été contraintes de fermer.  

Exemples de persécution  
  • 7 juillet 2021 – 3 bâtiments d’églises sont mis sous scellés, portant à 16 le nombre d’églises victimes de cette mesure dans le pays. Ces assemblées sont membres de l’Église Protestante d’Algérie.   
  • 6 juin 2021 – Accusés « d’ébranler la foi des musulmans », le pasteur Seighir et son assistant sont condamnés en appel à un an d’emprisonnement avec sursis et une amende d’environ CHF 1 300.  
Niveau de persécution  

La fermeture de 3 nouvelles églises et la multiplication des procès contre les chrétiens maintiennent la persécution dans le domaine de la vie ecclésiale à un niveau extrêmement élevé. Les convertis au christianisme s’exposent à des accusations de blasphème, à des attaques de musulmans radicaux, au divorce et à la perte de la garde de leurs enfants.

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Totalitarisme

Persécution

Index mondial: 
22
Classement précédent: 
24