Cuba
Drapeau
Dirigeant
Miguel Díaz-Canel
Population
11 500 000
Chrétiens
7 127 000
Religion principale
Christianisme
Gouvernement
État communiste


Contexte

Le régime dictatorial communiste a pris des mesures plus sévères à l'encontre de tous ceux qui représentent une voix indépendante et s'opposent fermement aux principes communistes, tels que les responsables chrétiens et les militants des Droits de l'Homme. Des mesures plus strictes ont été prises envers ces derniers (amendes arbitraires, surveillance étroite, refus de licences et de visas religieux). Cela est devenu particulièrement notable après les manifestations de juillet 2021.

Le christianisme s'est établi à Cuba en 1512 par l'intermédiaire de prêtres catholiques dominicains. La première activité protestante remonte à 1741, sous l’occupation britannique. Après l'indépendance en 1898, de nombreuses Eglises protestantes se sont établies (méthodistes, adventistes, presbytériens, quakers, baptistes et luthériens).

Situation des chrétiens

Pour contrôler et réduire l'influence de l'Église, il est courant de refuser l'enregistrement de nouvelles églises.

La crise sanitaire a servi de prétexte pour entraver les activités des églises et procéder à des arrestations arbitraires, confisquer des biens privés et imposer des amendes.

Les chrétiennes subissent souvent des pressions et des hostilités dans la société lorsqu'elles défendent leurs convictions religieuses sur le mariage ou encore le caractère sacré de la vie.

Exemples de persécution
  • 11 juillet 2021 – 4 pasteurs baptistes sont arrêtés au cours des manifestations qui secouent l'île à cause des pénuries de nourriture et de médicaments. Ils sont restés en prison au moins 13 jours.
  • 12 janvier 2021 – Le pasteur Karel Parra Rosabal est arrêté par la police. Il est accusé « d'enrichissement personnel » à cause d'une petite activité rémunérée. Karel Parra Rosabal passe 13 jours en prison avant que soient levées les charges pesant contre lui.
Niveau de persécution

La montée au classement de Cuba est liée aux restrictions plus importantes imposées aux églises (vie ecclésiale). Sous prétexte de contrôler l'épidémie de Covid-19, il y a eu des confiscations de matériel chrétien, des entraves à l'aide humanitaire organisée par les églises, une surveillance accrue des communautés religieuses et même des arrestations arbitraires de responsables d’églises.

Principaux mécanismes de persécution

Oppression communiste, paranoïa dictatoriale

Persécution

Index mondial: 
37
Classement précédent: 
51