Chine
Drapeau
Dirigeant
Xi Jinping
Population
1 415 046 000
Chrétiens
97 200 000
Religion principale
Croyances chinoises traditionnelles/Athéisme
Gouvernement
Régime communisme


Contexte

Le gouvernement communiste resserre son étau sur tous les secteurs de la société avec un retour à l’idéologie et à la rhétorique communiste. La logique sécuritaire est de plus en plus développée avec l’utilisation de caméras et la mise en place d’un crédit social. Les minorités du Tibet et de la province du Xinjiang sont encore plus étroitement surveillées.

Situation des chrétiens

  • Les églises en Chine peuvent être classées en 2 groupes : celles enregistrées auprès des autorités et les autres, composées de très nombreuses dénominations. Il existe aussi des chrétiens d’arrière-plan musulman dans la province du Xinjiang et des chrétiens d’arrière-plan bouddhiste au Tibet. S’ils sont découverts, ils sont menacés, maltraités physiquement et livrés aux autorités locales.
  • Toutes les églises sont considérées comme une menace. De nouvelles régulations en matière de religion et une application plus stricte que celles existantes limitent sérieusement la pratique de sa foi.
  • La première trace attestant d’une présence chrétienne en Chine est une inscription datant de 635. Le christianisme a été interdit sous la dynastie Ming, mais les catholiques sont revenus dans le pays au XVIe siècle et les protestants au début du XIXe siècle. Sous l’ère communiste, toute religion était bannie mais le christianisme a survécu et s’est même développé secrètement de manière exceptionnelle.
     

Exemples de persécution

  • 30 août 2018 - Dans une pétition, 279 responsables d’églises de 21 provinces différentes demandent aux autorités de cesser « les actions violentes et injustes » contre les chrétiens. Les signataires parlent « d’abus de pouvoir » et « d’atteinte aux libertés de religion et de conscience ». 
  • 1er février 2018 - La Chine introduit une révision des règlements sur la religion. Le gouvernement prétend en particulier privilégier le bien de l’enfant en interdisant aux jeunes de moins de 18 ans d’aller à l’église ou de recevoir une éducation religieuse. Des centaines d’élèves de la province du Zhejiang ont été obligés de renier leur foi en remplissant un formulaire stipulant qu’ils n’avaient pas de religion. 
  • 9 janvier 2018 - Une grande église de Linfen, dans la province de Shanxi, est réduite en gravats. La démolition du bâtiment qui reçoit environ 50 000 chrétiens a été ordonnée par les autorités qui accusent les responsables « d’occupation illégale de terres agricoles ».
     

Autres groupes religieux persécutés

Musulmans et bouddhistes.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

  • Malgré l’étendue du pays et la diversité des églises, on observe clairement un renforcement de la pression sur les églises. Les nouvelles lois religieuses sont appliquées avec rigueur par le parti communiste, entraînant destructions d’églises et incarcération de nombreux chrétiens.
  • Sans surprise, la pression sur la vie civile croît depuis quelques années, avec le regain de forme de l’idéologie communiste engagé par le gouvernement. La pression dans la vie privée et familiale, stable jusqu’alors, s’est fortement élevée en 2018, ce constitue un tournant alarmant pour la liberté religieuse.

Persécution

Index mondial: 
27
Classement précédent: 
43