Cameroun
Drapeau
Dirigeant
Paul Biya
Population
25 313 000
Chrétiens
15 415 000
Religion principale
Christianisme
Gouvernement
République


Contexte

La situation sécuritaire du Cameroun ne cesse de se dégrader du fait des attaques perpétrées par Boko Haram dans le Nord du pays et d’autre part de la rébellion séparatiste qui touche les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Face aux rebelles anglophones, les forces de sécurité répondent par la violence : assassinats, arrestations arbitraires, détention, torture, destruction des biens. Ces violences ont fait plus de 200 000 déplacés internes.
 

Situation des chrétiens en attente

  • Le christianisme est la religion majoritaire au Cameroun. Plus de 60% de la population se dit chrétienne. La plus importante dénomination est le catholicisme. 
  • Les chrétiens d’arrière-plan musulman sont soumis à de fortes pressions de la part de leur famille et de leur entourage. Leur situation est encore plus difficile dans le Nord du pays où les islamistes sont plus actifs et où la société se radicalise. Dans cette région, les chrétiens sont la cible d’enlèvements par Boko Haram et les églises ne peuvent plus fonctionner normalement. Dans le reste du pays, les mesures prises par les autorités dans le cadre du maintien de la sécurité entravent les activités des églises.
  • Le christianisme est arrivé dans le pays avec les portugais en 1429. Les églises actuelles sont principalement issues du travail des missionnaires catholiques et protestants allemands dans les années 1880 quand l’Allemagne y a établi un protectorat.
     

Exemples de persécution

  • 20 octobre 2019 - Un traducteur de la Bible, Benjamin Tem, 48 ans, a été assassiné chez lui dans la région de Wum, au Sud du Cameroun. On soupçonne des Peuls (ou Fulani) radicalisés d’être à l’origine de ce meurtre. C'était le deuxième traducteur de la Bible tué en deux mois. 
  • 11 mai 2019 - Dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 mai, des hommes armés ont attaqué le village de Gossi au Nord du Cameroun. Les assaillants ont pillé et incendié 60 maisons dont au moins 50 appartenant à des chrétiens. Ils s’en sont également pris à deux églises : l’Église de la Mission du Plein Évangile et l’Église du Christ dans les Nations. Ils ont mis le feu à la première église, détruit les instruments de musique et pillé la seconde sans parvenir à y mettre le feu.
     

Evolution de la persécution

  • Comme d’autres pays d’Afrique Subsaharienne, le Cameroun est affecté par une hausse significative de la violence, conséquence des attaques orchestrées par les groupes islamiques radicaux. Les chrétiens d’arrière-plan musulman, déjà exposés à de fortes pressions dans leur vie quotidienne et dans leur vie d’église, sont les premiers visés.
  • La violence menace la sécurité des chrétiens dans trois régions du Cameroun : l’extrême Nord, où Boko Haram poursuit ses attaques, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. En janvier 2019, trois églises, un centre de santé et de nombreuses maisons ont été détruites par des terroristes de ce groupe.
     

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Totalitarisme

Persécution

Index mondial: 
48
Classement précédent: 
56