Soudan
Drapeau
Dirigeant
Abdel Fattah al-Burhan
Population
42 514 000
Chrétiens
1 963 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
République


Contexte

En avril 2019, le président el-Béchir a été renversé par un mouvement populaire demandant plus de démocratie. Le Conseil militaire de transition et les chefs de ce mouvement ont conclu un accord qui devrait faire du pays une démocratie d’ici 3 à 4 ans. Cependant, les islamistes qui étaient au pouvoir ont encore beaucoup d’influence et la minorité chrétienne n’a pas vu de réelle amélioration de sa situation.

Situation des chrétiens

  • On compte des chrétiens appartenant à différentes dénominations et mouvements : catholiques romains, coptes orthodoxes, protestants, membres de l’Église épiscopale du Soudan et de l’Église soudanaise du Christ. Il y a aussi quelques chrétiens d’arrière-plan musulman.
  • Le pays vit une période de transition qui pourrait voir la condition des chrétiens s’améliorer. La nouvelle Constitution, adoptée de manière transitoire en 2019, reconnaît la liberté de croyance et de culte et le droit de professer ou d’exprimer sa religion ou sa conviction. Sous le gouvernement d’Omar Al-Bashir qui a duré 30 ans, tous les chrétiens étaient persécutés mais ce sont ceux d’origine africaine et d’arrière-plan musulman qui ont souffert le plus. Ils doivent encore vivre leur foi en secret. S’ils sont découverts, ils risquent la mort pour apostasie. 
  • Le christianisme a fait son entrée au Soudan au IVe siècle. Pendant près de 1'000 ans le pays était majoritairement chrétien. Au XVe siècle, les Arabes sont arrivés et le pays s’est islamisé.
     

Exemple de persécution

7 octobre 2019 - La Cour suprême du Soudan a ordonné un nouveau procès contre 5 des 8 dirigeants de l’Église soudanaise. Les accusations portent notamment sur « l’intrusion criminelle et la possession illégale de propriétés ». En 2017, ces responsables avaient refusé de céder le contrôle des biens de l’Église au Comité gouvernemental des terrains et bâtiments. Les biens avaient été confisqués mais, en août 2018, un juge avait ordonné leur restitution à l’église, estimant que l’affaire était de nature administrative et non criminelle. Les huit dirigeants avaient été acquittés.

Autres groupes religieux persécutés

Juifs, bahaïs, témoins de Jéhovah, musulmans chiites.

Evolution de la persécution

  • La vie ecclésiale connaît de nombreuses restrictions : l’activité chrétienne est confinée aux bâtiments d’églises sous peine d’arrestation, les églises sont étroitement surveillées et construire une nouvelle église s’avère pratiquement impossible. Sous le précédent gouvernement renversé en avril 2019, une liste d’églises à démolir avait été publiée.
  • Dès qu’on quitte la capitale, la persécution s’intensifie. Notons que depuis 2011 le gouvernement mène une guerre qui s’apparente à du nettoyage ethnique dans les régions des montagnes Nouba et du Nil Bleu. Beaucoup de civils, notamment des milliers de chrétiens, y sont tués.
     

Recommandations politiques

  • Les négociations sur la dette et l’aide économique apportée au Soudan doivent être liées à l’engagement du nouveau gouvernement pour des améliorations concrètes en matière de liberté religieuse.
  • Abrogation des articles sur le blasphème et l’apostasie du code pénal, autorisation de la construction et l’enregistrement de nouvelles églises, retour des églises confisquées…
     

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Totalitarisme

Persécution

Index mondial: 
7
Classement précédent: 
6