Inde
Drapeau
Dirigeant
Narendra Modi
Population
1 354 052 000
Chrétiens
65 061 000
Religion principale
Hindouisme
Gouvernement
République fédérale


Contexte

Le pays a opéré un repli sur soi avec la victoire électorale en 2014 du parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party. La société s’est radicalisée. Les extrémistes hindous montent en puissance et s’en prennent violemment aux minorités. Protégés par le gouvernement, ils agissent en toute impunité. Le gouvernement veut « purifier » l’Inde du christianisme et de l’islam par tous les moyens.

Situation des chrétiens

  • L’Église en Inde est formée majoritairement de protestants issus d’églises non traditionnelles. Le 2e groupe le plus important de chrétiens appartient aux églises historiques (catholique et orthodoxe). Les chrétiens immigrés forment le plus petit groupe. 
  • Tous les chrétiens indiens sont persécutés, souvent de façon violente. Cependant, ce sont les chrétiens d’arrière-plan hindou qui souffrent le plus. Ils sont agressés physiquement voire assassinés.
  • Le christianisme est arrivé en Inde au Ier siècle. Au XVe siècle les Portugais ont apporté le catholicisme. Les protestants sont arrivés au XVIIIe siècle avec pour figure notable William Carey, un pasteur qui a traduit la Bible dans presque toutes les langues parlées en Inde. 
     

Exemples de persécution

  • Octobre 2018 - Cela fait 10 ans que 7 chrétiens originaires de la région de Kandhamal purgent une longue peine de prison pour un meurtre qu’ils n’ont manifestement pas commis. Ils ont été condamnés en août 2008 pour le meurtre du leader extrémiste hindou Swami Laxmanananda Saraswati. Cet assassinat a été l’élément déclencheur d’une des pires vagues de violence antichrétienne en Inde puisque des émeutes ont éclaté en Orissa (aujourd’hui Odisha). Il avait pourtant été revendiqué par des maoïstes.
  • Septembre 2018 - 271 chrétiens de l’État d’Uttar Pradesh, dans le Nord de l’Inde, ont été accusés d’une série de crimes, notamment d’avoir voulu convertir des hindous par la consommation de drogues et par la diffusion de mensonges sur l’hindouisme.
  • 3 juillet 2018 - Dans le district de Gadchiroli de l’État de Maharashtra, 3 familles chrétiennes ont été amenées à renoncer à leur foi après avoir été menacées de mort et privées des denrées distribuées par le gouvernement. Dans ce district les extrémistes battent les chrétiens pour qu’ils abjurent. Ils vandalisent ou détruisent leurs maisons. 
     

Autre groupe religieux persécuté

Musulmans.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

  • L’Inde entre pour la première fois dans le cercle des dix pays où les chrétiens sont le plus persécutés. Les hindous radicaux ont multiplié les attaques à leur encontre, et le nombre de chrétiens tués en raison de leur foi a augmenté. Les lois anti-conversion, adoptées dans 8 États et déjà en vigueur dans 6 États, viennent empirer la situation. 
  • La situation des chrétiens s’est détériorée de manière alarmante depuis 2014. Si l’explosion de la violence reste le phénomène le plus visible et le plus dénoncé à l’international, la discrimination quotidienne dans toutes les sphères de vie a elle aussi pris une ampleur croissante.

 

Campagne "Impact Inde"

 

Persécution

Index mondial: 
10
Classement précédent: 
11