Cette page présente d’abord des sujets de prière spécifiques par ordre chronologique et, plus bas, des sujets de prières plus généraux.
  • Plusieurs centres d’espoir en Syrie proposent des cours d’appui pour les enfants. « Le système éducatif est très faible et les classes sont très grandes à cause des déplacements de population ; il y a parfois 50 à 60 enfants par classe », explique le père Fadi de Lattaquié. Prions pour que beaucoup d’enfants puissent bénéficier de ces cours supplémentaires.
  • Apo (10 ans) fête une fois de plus Noël sans son père, qui a été enlevé par des extrémistes pendant la guerre et n’est jamais revenu. Noël est une période difficile pour Apo et sa mère, mais Apo en apprend toujours plus sur la foi de son père et comprend mieux qui est Jésus. Que Jésus soit proche d’eux en ce Noël.
  • Depuis le début de la guerre, beaucoup de chrétiens ont quitté le pays. «Plus de 60 pour cent des croyants sont partis, surtout parmi les responsables», explique le pasteur Edward. «Cela a beaucoup chargé les responsables qui restaient.» Prions Dieu d’encourager les responsables comme le pasteur Edward et de renouveler leurs forces chaque jour.
  • Bien que le gouvernement contrôle de plus en plus strictement les frontières du pays, nos partenaires ont pu organiser cet été cinq programmes de formation. L’un d’eux était une formation pour les femmes dans le sud de la Syrie.
    Prions Dieu pour que les graines semées dans la vie de ces femmes portent beaucoup de fruit.
  • Prions pour les ­différentes formations que nous avons dispensées et que nous dispensons encore.
    Il y a une formation sportive, qui associe le sport à la Bible et vise à rapprocher les jeunes de l’Église, un cours pour les femmes et les enfants qui ont vécu des événements traumatisants, et bien d’autres cours afin de former des responsables pour l’Église.
  • Remercions Dieu d’avoir répondu à vos prières pour l’Église en Syrie pendant toutes ces années. Elles ont fait une grande différence.
    Le pasteur Edward de Damas dit: «Nous ne nous sommes pas sentis abandonnés. Nous nous sentions appartenir au corps du Christ. Dieu nous a permis de transmettre à notre tour l’amour du Christ.»
  • Continuons à prier pour les chrétiens en Syrie.
    Le pasteur Edward dit: «Les gens ne voient pas d’avenir ; ils sont plus nombreux que jamais à essayer de partir. Beaucoup disent que l’effondrement économique est encore pire qu’avant. Pour la première fois, la classe moyenne en Syrie est sur le point de mourir de faim.
  • À cause de la crise qui dure depuis plus de 11 ans en Syrie, de nombreux chrétiens ont quitté le pays. Dans certaines églises, plus de la moitié des croyants sont partis, dont beaucoup occupaient des fonctions dirigeantes. Cela pèse beaucoup sur les responsables qui sont restés.
    Prions pour que Dieu renouvelle leur force.
  • La pénurie d’électricité fait que les ascenseurs des immeubles sont la plupart du temps hors service. Pour les personnes âgées, cela signifie souvent qu’elles ne peuvent plus sortir de chez elles.
    Prions pour tous ceux qui se sentent isolés. Remercions Dieu pour les prêtres comme le Père Fadi et les jeunes comme Joëlle et George qui vont régulièrement visiter des personnes âgées.
  • En raison de l’énorme crise énergétique, l’électricité n’est disponible dans la plupart des villes qu’une petite partie de la journée. Plusieurs églises et centres d’espoir fournissent l’électricité et Internet pour que, par exemple, les étudiants puissent étudier et faire leurs devoirs.
    Prions pour que ce service à la communauté puisse continuer.
  • Alaa (37 ans) et sa famille ont dû quitter Homs pour le village d’Al Hwash. Récemment, Alaa a ouvert une scie- rie avec le soutien de l’Église grecque orthodoxe.
    Prions pour que ce soit un succès et que cela nourrisse non seulement sa famille, mais aussi les familles de ses collaborateurs.
 
Sujets de prière généraux

La liste qui suit rassemble les sujets de prière qui nous ont été soumis par les responsables des différentes confessions chrétiennes en Syrie.

Pour l’Église en Syrie
  • Rendons grâces pour les nombreuses communautés chrétiennes qui apportent une aide aux personnes déplacées et nécessiteuses en Syrie. Leur témoignage touche aussi beaucoup de musulmans.
  • Prions pour une unité toujours plus grande des chrétiens en Syrie.
  • Prions pour la sagesse et la protection des responsables de paroisses et de communautés, particulièrement exposés.
  • Prions aussi pour la protection divine des transports de bibles et de littérature chrétienne dans le pays. La demande est actuellement énorme.
 
Pour les chrétiens en Syrie
  • Prions pour les proches des victimes d’attentats et des personnes enlevées. Que Dieu les console et pourvoie à leurs besoins.
  • Prions pour tous les chrétiens qui ont été traumatisés par les événements des derniers mois, en particulier les enfants.
  • Prions pour que les chrétiens reçoivent non seulement un minimum vital, mais aussi de quoi aider à leur tour d’autres personnes dans le besoin.
  • Prions pour que les chrétiens choisissent de rester en Syrie malgré les difficultés et l’insécurité qui y règnent.
 
Pour la Syrie
  • Prions pour qu’il soit enfin mis un terme au bain de sang et pour une solution pacifique au conflit.
  • Prions pour le retour du calme et de la sécurité, afin que les réfugiés de l’intérieur, qui représentent près des deux tiers de la population syrienne, puissent regagner leurs villes et leurs maisons.
  • Prions pour que la situation économique du pays se stabilise. La population souffre d’une inflation galopante. Depuis le début du conflit, beaucoup de Syriens ont perdu leur emploi, certains sont même sans abri.
  • Prions pour les enfants et les jeunes qui continuent à se rendre chaque jour à l’école ou à l’université, alors que ces déplacements quotidiens sont extrêmement dangereux. Prions pour cette jeune génération qui ne se voit pas d’avenir et qui grandit dans la peur, l’insécurité et la guerre.
 
Voici ce qu’un responsable d’église en Syrie nous dit:

«Comme vous le savez, l’Église chrétienne en Syrie fait face à une crise humanitaire majeure, et nous perdons espoir. Face à la violence et à la persécution, nos frères et nos sœurs luttent pour garder leurs yeux sur le Seigneur et pour chercher Sa face. Et pourtant, au milieu de la douleur, de la souffrance et de la mort, Dieu se sert de son Église pour accomplir Son plan.
C'est pourquoi les chrétiens de toutes les dénominations supplient Dieu d’accorder sa miséricorde à la Syrie et de mettre fin à la violence. Nous, les chrétiens de Syrie, vous demandons de vous joindre à nous dans la prière.»

 
Prière d'un pasteur Syrien
Quand je pense à mon pays, ma tristesse est immense, je pleure, les mots me manquent... Quand on me conseille de partir, d’émigrer, je réponds:
Si je reste... c’est pour l’Église de Jésus, pour que son message continue d’être une lumière qui guide ceux qui ont peur et qui sont perdus.
Si je reste... c’est parce que la moisson est grande... la souffrance est immense... une plaie profonde, un sentiment de désespoir.
Si je reste... c’est pour suivre l’exemple de mon Maître, qui faisait le bien autour de lui, qui guérissait tous ceux qui étaient sous la domination du mal.
Si je reste, c’est parce qu’il y a beaucoup de travail, beaucoup d’âmes à sauver, comment quelqu’un dans ma situation pourrait-il partir ? Seigneur, donne-moi la force!

 

* Noms d'emprunt