01.05.2015 / Libye / news

Coptes, Ethiopiens - l'organisation Etat Islamique continue de décimer la communauté chrétienne de Libye.

L'Ethiopie est sous le choc après les terribles images diffusées par l'EI montrant l'assassinat en Libye d'au moins 28 chrétiens présentés comme des ressortissants éthiopiens. Dans la rue, c'est la colère et la frustration qui dominent. Le gouvernement, quant à lui, «condamne fermement ces atrocités».

Dans la vidéo mise en ligne dimanche 19 avril, on peut voir deux groupes d'hommes. Les premiers, une dizaine, sont égorgés sur une plage tandis que les autres, au moins...

24.04.2015 / Laos / news

Les premiers mois de l'année ont été particulièrement difficiles pour les chrétiens du Laos. Le nombre d'arrestations en nette augmentation, la pression constante exercée par les autorités et l'expulsion de nombreuses familles chrétiennes de leur communauté villageoise en témoignent.

24.04.2015 / Nigeria / news

Dans le nord du Nigeria, la principale source de persécution des chrétiens est l’extrémisme islamique. C’est en particulier la secte Boko Haram, dont le nom signifie «l’éducation moderne est un péché», qui déchaîne sa violence contre les chrétiens. Cependant, ces «talibans du Nigeria», comme ils se nomment eux-mêmes, ont aussi d’autres cibles. Ils veulent imposer à tout le pays une application stricte de la charia et faire du Nigeria un parfait Etat théocratique islamiste. Ils rejettent résolument le christianisme et tout mode de vie «occidental».

16.04.2015 / Vietnam / news

Surveillés par la police vietnamienne pendant deux mois, deux pasteurs ont été arrêtés.

Deux pasteurs ont été convoqués par la police au mois de mars, dans la province de Yen Bai, au nord-est du Vietnam. Il leur est reproché d'être à la tête d'une nouvelle église de maison rassemblant une quarantaine de fidèles.

La police leur a demandé de signer un document dans lequel ils s'engageaient à fermer ce lieu de culte. Refusant d'obtempérer, les deux pasteurs ont été arrêtés sur le champ.

Des pasteurs du sud du pays se mobilisent pour essayer d'obtenir le plus vite...

10.04.2015 / Kenya / news

Une célèbre présentatrice radio au Kenya, la chrétienne Ciku Muriuki, a adressé un message poignant de pardon aux terroristes shebab sur la bande FM.

Au lendemain du meurtre de 148 étudiants à Garissa, un message fort, destiné aux auteurs du massacre, est passé sur Nations Radio FM, une radio kenyane. Le voici :

«Chers Shebab,Vous avez revendiqué la mort de 148 étudiants. J'éprouve de la tristesse pour toutes ces familles privées de leurs bien-aimés, mais je ne suis pas triste à cause des disparus. Je suppose que vous avez délibérément choisi ce temps de Pâques, où Christ a...