14.01.2004 / Vietnam / news
Moins de 24 heures avant le début de son procès à Ho Chi Minh (le 13 janvier), le pasteur Bui Van Ba a reçu un avis annonçant le report, à une date ultérieure, des audiences. Raison invoquée: le juge ne pouvait pas être présent. Le pasteur Ba est depuis le mois d'août assigné à résidence et accusé d'avoir fait obstacle à un officier de police dans l'exercice de ses fonctions. Le 18 août 2003, une vingtaine de personnes étaient rassemblée chez M. Ba pour une réunion de prière, quand des policiers ont fait irruption dans la maison, sans autorisation. La femme du pasteur, cherchant à les...