27.08.2021 / Afghanistan / news

La prise de pouvoir éclair des talibans en Afghanistan laisse présager de l’anéantissement des progrès douloureusement réalisés depuis 2001, en matière de libertés individuelles, d’éducation et de droits des femmes. La menace qui pèse sur les minorités religieuses, en particulier sur les chrétiens, atteint un pic, car leur faire du mal est perçu comme une forme de vengeance de 20 ans d’influence occidentale. Les croyants appellent à la prière pour leur pays. «Toute protection terrestre s’est écroulée. Il ne leur reste qu’Emmanuel, Dieu avec nous.»

26.08.2021 / news

« La guerre n’aura pas le dernier mot. Au milieu des destructions, il y a aussi des signes lumineux d’espoir, grâce auxquels on voit que tout n’est pas tristesse et désespoir », dit un collaborateur de Portes Ouvertes en parlant des 1734 projets de subsistance lancés avec l’aide de Portes Ouvertes. Rencontre avec Joseph, un des bénéficiaires, à Erbin, près de Damas.

20.08.2021 / Iran / news

Hamed Ashoori est un chrétien iranien d’arrière-plan musulman de 31 ans. Arrêté en 2019 pour «propagande contre la République islamique» d’Iran, il est entré en prison fin juillet dernier pour purger une peine de 10 mois d’emprisonnement. Hamed confirme que son arrestation a pour cause son engagement en tant que disciple du Christ. Du milieu de l’injustice qu’il traverse, il remercie Dieu de l’avoir jugé digne d'endurer cette persécution à cause de Lui.

13.08.2021 / Inde / news

Kusum* est une chrétienne d’origine hindoue. Depuis sa conversion, elle a été attaquée et menacée de mort. Elle a enduré le décès de son mari, puis de l’un de ses fils, à quelques années d’intervalle. Rencontrée une première fois par les partenaires de Portes Ouvertes en 2016, elle était fortement traumatisée par ces événements. Aujourd’hui, elle témoigne de la conversion de ses persécuteurs, ainsi que de nombreuses personnes parmi ses proches et dans son village.

23.07.2021 / Inde / news

Preetha* est la femme d’un pasteur indien. Récemment, alors qu’elle se trouvait dans la maison d’une amie de l’Église pour prier avec elle, des hommes ivres et hostiles aux chrétiens y ont font irruption, les frappent brutalement avec des barres de fer en criant: «nous ne voulons pas de votre religion étrangère ici!» 

Gravement blessée, Preetha se voit refuser les soins d’un hôpital public, sous prétexte qu’elle est chrétienne. Ce n’est que grâce à l’intervention de partenaires de Portes Ouvertes qu’elle est transférée à un autre lieu qui accepte de la soigner.