03.09.2021 /
Vietnam
/ news

Vietnam: Pas de réservoir d’eau pour les chrétiens

Dans diverses régions du Vietnam, actuellement, hostilité et harcèlement mettent les chrétiens sous une forte pression.

Depuis quelques mois, les autorités vietnamiennes ont sensiblement accru la pression sur la minorité chrétienne dans certaines régions du pays. Elle prend notamment la forme de discriminations ciblées pour l'accès aux aides publiques, de descentes dans les églises et d'interrogatoires.

«Si vous voulez recevoir des subsides, remettez-vous à vénérer nos ancêtres!»

En juin 2021, le gouvernement vietnamien a publié une directive selon laquelle chaque famille vivant dans une province proche de la frontière chinoise recevrait un réservoir d'eau. La nature du terrain rocheux rend très difficile l'extraction d’eau souterraine, de sorte que les gens utilisent principalement l'eau de pluie. La plus grande difficulté, cependant, est le stockage de l'eau. Mais en raison de la pauvreté générale de la province, peu de familles peuvent réunir les fonds nécessaires à la construction d’un réservoir. Pendant la saison sèche, ils doivent marcher six heures pour aller chercher de l'eau à la rivière. C'est pourquoi le gouvernement fournit désormais à chaque famille 10 millions de VND (environ 450 francs suisses) pour construire un réservoir adapté.

Six familles chrétiennes ont néanmoins été exclues de cette aide en raison de leur foi. Selon un pasteur de la région, les autorités locales ont soutenu: «Vous êtes chrétiens, nous n'avons aucune responsabilité à votre égard. Allez demander à votre Église de vous aider! Si vous voulez recevoir l'argent de l'aide, revenez à notre culture et remettez-vous à vénérer nos ancêtres!»

Un pasteur interrogé pendant plusieurs jours

Le gouvernement exerce aussi actuellement une forte pression sur les chrétiens dans les hauts plateaux du centre du Vietnam. Par exemple, entre le 16 et le 18 juillet, des agents de l'État ont effectué plusieurs descentes dans des églises de la province de Dak Lak et arrêté un certain nombre de chrétiens, ont déclaré des témoins à Voice of America (VOA). Le 16 juillet, les autorités se sont rendues au domicile de Y Nguyet Buon Krong, un pasteur de l'Église évangélique chrétienne des hauts plateaux. «Ils ont fouillé la maison et confisqué plus de vingt bibles, qui n'ont pas été rendues à ce jour», a-t-il déclaré à VOA. Il a ensuite été emmené au poste de police du chef-lieu de la province et soumis à des heures d'interrogatoire pendant deux jours et une nuit, entre autre en raison de ses études sur les droits de l'homme et la liberté de religion.

La province de Dak Lak, dans les hauts plateaux du centre du Vietnam, abrite un grand nombre de minorités ethniques indigènes. Parmi elles, les communautés chrétiennes protestantes, qui constituent une force hostile aux yeux du gouvernement communiste. Étant donné que de nombreuses personnes issues de ces minorités ont combattu aux côtés des Américains pendant la guerre du Vietnam, ces ethnies sont encore aujourd'hui traitées avec beaucoup de suspicion. La foi des chrétiens est considérée comme une preuve supplémentaire de leur attitude hostile à l'égard de leur propre pays, de sorte qu'ils sont régulièrement pris pour cible par les autorités.

* Nom changé

Sources: Voice of America, Portes Ouvertes