05.05.2017 /
Syrie
/ news

Syrie: Comme dans le Livre des Actes

Dans le Livre des Actes, les chrétiens se sont réunis, ils ont prié et Dieu a parlé. C'est ce que vivent les chrétiens de Tartous en Syrie. Dieu leur a donné un ministère en temps de guerre: aider leur prochain.

Avant la guerre, l'église du pasteur Boutros à Tartous, ville syrienne située au bord de la mer Méditerranée, ne comptait que 25 membres. Aujourd'hui, elle compte 200 fidèles dont 90 % de nouveaux convertis et aide environ 20'000 déplacés à l'intérieur du pays. Des habitants qui n'avaient jamais entendu parler de Christ fréquentent maintenant les cultes. L'église occupe pleinement sa place dans la société de Tartous.

«Avant le conflit, nous avons prié Dieu d'accomplir quelque chose de grand. Mais nous ne pensions pas à une guerre avec 6,3 millions de déplacés internes! Au début, on se demandait quoi faire. On aurait pu émigrer, tout laisser derrière nous. Mais Dieu nous a demandé d'agir. Alors, nous avons visité les familles au milieu de leur souffrance. Nous les avons écoutées, sans faire de différence entre chrétiens et musulmans. Puis nous avons rencontré la mission Portes Ouvertes et commencé à aider les gens aussi matériellement», se souvient Boutros.

Très vite, l'église est devenue le refuge de ceux qui ont tout perdu. «Nous voulons que le Dieu qui a mis dans votre cœur cette paix et cette volonté de nous aider soit aussi notre Dieu», a dit une mère de famille déplacée. Des médecins qui avaient refusé de s'occuper des réfugiés le font maintenant avec joie, à cause de l'amour et la persévérance des chrétiens. «Obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes (Actes 5:29) est un privilège. Il n'y a rien de meilleur que voir des gens transformés qui glorifient Dieu au milieu de ce que les hommes font subir aux hommes», dit Boutros. Et de conclure: «De la part de toutes ces familles, je remercie Portes Ouvertes et ses donateurs. Faites passer le message dans vos églises.»

(Photo: Fillette d'une famille déplacée originaire d'Alep)