27.04.2020 /
Soudan
/ news

Soudan: sur le point d'abolir la peine de mort pour les apostats

Le gouvernement soudanais va abolir la peine de mort pour les personnes ayant quitté l'islam. Les comités destinés à sanctionner les églises vont aussi être dissous.

Les choses sont en train de changer au Soudan. Jusqu'à présent, l'Église y est soumise à une réglementation stricte sous le régime de la charia (loi islamique). Les chrétiens ayant quitté l'islam encourent la peine de mort. Par le passé, en vertu des lois existantes, plusieurs citoyens soudanais ont été condamnés et exécutés.

Mais Mohamed Hassan Arabi, membre du Conseil de coordination des Forces pour la liberté et le changement, a déclaré: «La punition pour avoir quitté une religion met en danger la liberté d'opinion et de croyance et sape la paix et la stabilité sociales.»

Les autorités ont également ouvert des enquêtes sur plusieurs attaques extrémistes contre une église de la capitale du pays, Khartoum.

Au Soudan, les chrétiens ont salué ces avancées remarquables vers la liberté religieuse.