15.07.2020 / news

Portes Ouvertes fête 65 ans en restant fidèle à sa mission !

En 1955, Frère André, fondateur de Portes Ouvertes, débute ses visites d'églises en Europe de l'Est et en Russie. 65 ans plus tard, l’ONG exerce son ministère de soutien aux chrétiens persécutés dans plus de soixante pays. Les possibilités sans précédent de formation et d'encouragement en ligne constituent une nouvelle tendance de son ministère.

Le 15 juillet 1955, Frère André débute son premier voyage en Pologne. Parti dans le but d’évangéliser, il fait le constat, une fois sur place, que Dieu l’appelle plutôt à défendre une église sur le point d'être écrasée par le communisme. « Quand vous reviendrez, apportez des Bibles avec vous », le presse un pasteur de Varsovie.

Ce premier voyage à l’Est sera suivi de centaines d’autres, à bord d'une VW coccinelle qui a servi pendant 35 ans de logo au ministère. Dans les premières années, les Bibles et les livres chrétiens sont transportés ouvertement. Plus tard, les pays du bloc de l'Est ferment leurs frontières à la littérature chrétienne. Le ministère se trouve alors à la croisée des chemins. Doit-il s'arrêter parce que les gouvernements l'ont ordonné ? Ou faut-il poursuivre la distribution de Bibles, mais alors comment ? C'est cette dernière solution qui est choisie et Portes Ouvertes devient célèbre pour la contrebande de Bibles. Des centaines de messagers viennent à Ermelo aux Pays-Bas pour recevoir des instructions. Les contrebandiers de Bibles utilisent un camping-car ou une caravane dans lesquels sont cachées jusqu’à 1’100 Bibles. Les chrétiens d'Europe de l'Est et de Russie reçoivent ainsi les Bibles pour lesquelles ils priaient depuis des années.

Klaas Muurling, porte-parole de Portes Ouvertes Pays-Bas, se souvient de cette époque : « Notre bureau ressemblait à un pigeonnier avec tous ces coursiers qui allaient et venaient. Chaque jour, nous priions pour que les portes soient ouvertes aux frontières. Dieu est intervenu en notre faveur à maintes reprises, par exemple lorsque ma femme et moi avons été arrêtés à la frontière russe. Pendant trois jours, nous avons été détenus et interrogés. Un voyage que je n'oublierai jamais ».

À la fin des années 70, Frère André a déclaré que l'Islam serait un plus grand défi pour l'Église que le communisme ne l'avait jamais été. Cette déclaration a commencé à se réaliser peu de temps plus tard, lorsque l'Iran est devenu une république islamique. Durant les années 90, dans le monde arabe, la persécution des chrétiens s'est fortement accrue, alors que se déployait une campagne de prière d’envergure en faveur de l'église du monde musulman. Dans ce cas comme souvent par la suite, l’ONG a observé que paradoxalement, la persécution entraîne une croissance de l'église.

En 1981, sous le nom de « Projet Perle », un million de Bibles ont été introduites clandestinement en Chine. En secret, la cargaison a été transportée par bateau et livrée à des milliers de croyants chinois sur la plage de Swatow. Time Magazine a titré à cette occasion : « Rendez-vous risqué à Swatow ».

 

De la contrebande de Bibles à une diversification du soutien à apporter

ses débuts, la distribution de Bibles était la tâche la plus connue et la plus importante de Portes Ouvertes. Avec le temps, l’ONG a développé un ministère holistique, qui tient compte de tous les besoins des chrétiens persécutés. Aux formations se sont alors ajoutés l'aide d'urgence et le financement de projets socio-économiques.

L'utilisation des médias sociaux et des plateformes en ligne augmente pour se connecter avec les chrétiens persecutes. En 2019, Portes Ouvertes a atteint des millions de croyants par le biais des médias sociaux et des canaux en ligne. « Les nouvelles technologies permettent l’émergence de nouveaux types de ministères et d’atteindre des chrétiens très isolés. Mais notre priorité reste de visiter les chrétiens sur le terrain, là où ils vivent, pour pouvoir les encourager personnellement », déclare Philippe Fonjallaz, directeur de Portes Ouvertes Suisse et Autriche.

Dans la région du Golfe par exemple, il est difficile de rendre visite aux croyants en raison de la pression croissante exercée par les gouvernements. Le besoin de Bibles imprimées et de livres chrétiens est complété par l'offre de matériel en ligne. En 2019, le nombre de croyants atteints en ligne dans cette région était d'environ 9’000 par jour.

Après 65 ans, Portes Ouvertes s’est diversifié, tout en restant attaché à sa mission de base. Philippe Fonjallaz, reconnait que « la façon dont Dieu a béni ce ministère au fil des ans est extraordinaire. Il continue à pourvoir aux besoins de nos frères et sœurs avec fidélité. Nous désirons rester fidèles aux valeurs de base des fondateurs de Portes Ouvertes et nous fonder sur Dieu pour accomplir notre ministère. Sans oublier de dire notre grande reconnaissance pour les prières et la générosité de milliers de chrétiens en Suisse et en Autriche.»