19.05.2020 /
Nigeria
/ news

Nigéria: un pasteur et sa famille échappent de justesse à la mort

Dans l'État du Plateau, au Nigéria, le pasteur Bayo Famonure et sa famille se sont fait tirer dessus par des éleveurs peuls. Ils en ont miraculeusement réchappés.

«C'est un miracle que nous soyons encore en vie!» témoigne Bayo Famonure, directeur du lycée Messiah du village de Gana Ropp dans la région du Plateau au Nigéria. Le 5 mai dans la soirée, sa famille et lui-même ont été attaqués par des éleveurs peuls qui leur ont tiré dessus. 

Bayo a été blessé à la tête mais heureusement les balles ne lui ont pas fracturé la boite crânienne. Il a également été touché aux pieds mais là encore, pas de fracture.

Ses deux fils, Adua et Victor ont aussi reçu des balles dans les pieds mais leurs blessures ne sont pas graves.

La balle s'est arrêtée avant de toucher la moelle épinière

C'est Naomie, sa femme, qui a été la plus gravement touchée. Les assaillants lui ont tiré une balle dans le dos. Heureusement, la balle s'est arrêtée juste avant de toucher la moelle épinière. D'après le médecin, si la balle s'était logée à peine plus loin, Naomie se serait retrouvée paralysée. Elle a été transportée d'urgence à l'hôpital universitaire de Jos pour y être opérée.

La famille se remet lentement de ses blessures. 

Bayo, qui est actuellement à la tête du lycée chrétien Messiah est connu pour ses activités pastorales et d'évangélisation. Il a été à la tête de plusieurs missions et à travaillé sur tout le territoire africain.