03.09.2018 /
Nigeria
/ news

Nigéria: Leah Sharibu est toujours en vie

Leah Sharibu, l'adolescente qui a été enlevée par Boko Haram est toujours en vie d'après un enregistrement sur lequel son père a reconnu sa voix.

Le 19 février 2018, Boko Haram a enlevé 110 filles à l'école secondaire de Dapchi dont Leah Sharibu. Toutes ont été relâchées sauf Leah qui a pris la ferme décision de ne pas renier sa foi chrétienne. Elle avait adressé à ses parents un message émouvant leur demandant de ne pas s'inquiéter.

Le journal nigérian The Cable a reçu un enregistrement audio accompagné d’une photo de Leah. Dans cet enregistrement d'une durée de 35 secondes, la jeune fille s’exprime avec un calme mesuré et demande l'intervention du président nigérian pour lui venir en aide ainsi qu'à sa famille : « Je supplie également les autres habitants d'aider ma mère, mon père, mon frère cadet et ma famille. Aidez-moi à sortir de cette situation difficile. Je vous supplie de me traiter avec compassion. Je demande au gouvernement, en particulier au président, d'avoir pitié de moi et de me sortir de cette grave situation. Merci ».

L'enregistrement est aussi une condition préalable à la reprise éventuelle des négociations entre le gouvernement et l’État Islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP), une faction dissidente de Boko Haram, qui la retiendrait captive.

Une jeune fille courageuse

La famille de Leah est très encouragée par ces dernières nouvelles. Elle espère que cet enregistrement retiendra l'attention du gouvernement et permettra la prompte libération de leur fille.

Leah avait surpris tout le monde par son courage et sa détermination. Ferme dans la foi, elle n’a jamais voulu renoncer : « J’ai confiance qu’un jour je reverrai vos visages. Si ce n’est pas ici sur terre, cela sera au ciel, dans les bras de notre Seigneur Jésus-Christ. »