04.05.2020 / news

Mexique: son eau a été coupée parce qu'elle est protestante

L'accès à l'eau potable est crucial dans la lutte contre le virus covid-19. Mais pour certaines minorités chrétiennes au Mexique, cet accès est limité en raison de la persécution.

Au Mexique, les autorités locales ont coupé l'accès à l'eau et aux égouts de la maison d'Angelina en 2019 après que sa famille ait refusé de participer à des pratiques religieuse traditionnelles locales. En effet, elle se considère comme protestante. Aujourd'hui, ostracisée par sa communauté, Angelina est obligée de parcourir de longues distances à pied pour atteindre les installations publiques d'approvisionnement en eau pour sa famille. Bien que les experts sanitaires mexicains encouragent les gens à rester chez eux, Angelina n'a pas d'autre choix que de prendre le risque. La réduction de l'accès aux services de base, notamment à l'eau et aux égouts, est une méthode de persécution couramment utilisée contre certaines minorités chrétiennes au Mexique, notamment évangéliques. Le risque de contamination au covid-19 est plus élevé pour elles.