23.02.2021 /
Malaisie
/ news

Malaisie: 4 ans après, le pasteur Raymond Koh toujours porté disparu

Quatre ans après son enlèvement, nous sommes sans nouvelles du pasteur Raymond Koh de Malaisie. Malgré un combat inlassable en quête de réponses, sa femme Susanna et sa famille n’ont pas avancé dans leurs recherches. Entretien.  

Ce mois-ci constitue un bien triste anniversaire: celui des quatre ans de la disparition du pasteur Raymond Koh. Le 13 février 2017, il a été enlevé en plein jour par les services secrets de la police de Malaisie. Depuis, sa famille est en quête de réponses quant à cette disparition mystérieuse. Les proches de Raymond Koh ne savent pas où il se trouve, mais ils ne sont pas près de baisser les bras. Dans un entretien avec Portes Ouvertes Susanna raconte comment vos prières et votre soutien l’ont encouragée.

Aller de l’avant sans Raymond

S’adapter à vivre sans Raymond a été très difficile, explique son épouse Susanna: «C’est particulièrement dur au moment des anniversaires, des célébrations et pendant la période des fêtes, parce qu’il nous manque tellement. Ce sont des occasions où la famille se rassemble et c’est un réel combat.» Esther, leur fille, raconte: «Ces quatre années ont été pour moi comme une montagne, une énorme montagne que je ne suis pas capable de bouger. Peut-être à cause de la police et de la manière dont ils ont mené l’enquête.»

Susanna et sa famille doivent faire face à de nombreux défis, intimidations ou harcèlements de la part de la police: «Ils nous ont convoqués au poste, mon fils et moi, pour nous interroger. Ce n’est que par la grâce de Dieu que nous avons été capables de répondre et de défendre nos droits.» 

Continuer le travail sans le pasteur Raymond a été très difficile. Mais Susanna et sa famille témoignent de la puissance de vos prières à l’œuvre dans leurs vies. Nous avons récemment rencontré Susanna via internet. Elle a exprimé sa reconnaissance pour l’intérêt dont vous avez fait preuve et pour vos prières: «Vos prières sont un tel encouragement pour moi! Je suis si reconnaissante pour la communauté des croyants à travers le monde!»  Elle parle aussi de l’espérance et de la force qu’elle a trouvées dans la Bible –en particulier en Ésaïe 43.1-3: «Si tu traverses les eaux, je serai avec toi, et les fleuves ne te submergeront point; si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas et la flamme ne t’embrasera point, car je suis l’Éternel ton Dieu.» La Parole de Dieu est un réconfort pour Susana, qui ancre la foi dans son cœur.

Qu’en est-il maintenant de la famille Koh?

En février 2020, Susanna Koh a fait savoir qu’elle avait entrepris des poursuites judiciaires à l’encontre de la police et du gouvernement malaisien, suite à l’enlèvement de Raymond. La famille Koh ne s’arrêtera pas de combattre avant d’avoir reçu des réponses et retrouvé Raymond. Susana en appelle à l'intercession des chrétiens: «S’il vous plaît, priez avec nous pour que justice soit faite, maintenant que toute cette affaire est entre les mains de la Justice!»

Qui est le Pasteur Raymond ?

Une des raisons possibles de son enlèvement pourrait être son engagement plein de compassion auprès des pauvres et des groupes de personnes marginalisées en Malaisie. Avec Susanna, Raymond avait mis en place La Communauté de l’Espoir. Cette œuvre travaille avec les plus démunis de toutes les communautés, y compris les malades d’hépatites et du SIDA, ceux en cours de détoxification d’addictions diverses, les mères isolées et leurs enfants, les sans abris... Esther, la fille de Raymond et Susanna se souvient que son père lui a dit un jour «il est très important de savoir perdre du temps avec les gens…» 

Sri Ram, un ami très proche de Raymond raconte: «Étant issu lui-même d’une famille pauvre, Raymond comprenait les besoins des pauvres et de ceux qui sont négligés. Quand il lui venait l’idée de quelque chose qu’il pouvait faire pour les communautés marginalisées, Raymond l’entreprenait.» Le pasteur Raymond a même reçu des menaces de mort et des courriers pleins de haine à cause du travail qu’il faisait, mais il a toujours refusé de répondre par la colère.

Enlèvement d'État

En avril 2019, la commission des Droits de l’Homme en Malaisie (SUHAKAM) a conclu que Raymond Koh avait été victime d’un enlèvement organisé par l’État, plus précisément La Branche Spéciale du département de la Police malaisienne. Le gouvernement a ensuite désigné un groupe de travail chargé de déterminer où se trouvait Raymond Koh. Ce groupe d’enquêteurs aurait dû rendre son rapport d’investigations dans les six mois. Mais en janvier 2020 le gouvernement a fait savoir que les enquêteurs avaient besoin de temps supplémentaire pour terminer leur rapport. Il n’est toujours pas publié. 

Susanna Koh, a mené depuis la disparition de son époux une campagne acharnée pour tenter de le retrouver. Cette affaire a mobilisé une grande part de l’attention internationale. Mais la famille n’a toujours pas obtenu de réponse claire quant à ce qui est arrivé à Raymond, ni où il se trouve et encore moins des raisons pour lesquelles il a été enlevé.