05.09.2019 /
Inde
/ news

L’idéologie Hindutva: moteur de la persécution (Inde)

En peu d’années, la persécution des chrétiens s’est énormément accrue en Inde. Sur l’Index mondial de persécution 2019, ce pays figure pour la première fois parmi les dix Etats où les chrétiens sont le plus persécutés. La domination croissante de l’idéologie Hindutva dans la société indienne semble bien être la cause de cette augmentation de la persécution.

L’idée centrale de la pensée nationaliste est celle-ci: «Qui n’est pas hindou n’est pas Indien.» Cette idéologie date du temps où l’Inde cherchait à obtenir l’indépendance. Les chrétiens et les musulmans, surtout, étaient vus comme des ennemis de la nation.

Pourquoi cette haine des chrétiens?
Les hindous craignent de perdre leur pouvoir. «Si les hindous des castes inférieures deviennent chrétiens, ceux des hautes castes craignent de perdre l’honneur et la dignité dont ils bénéficient dans la société», explique Abishek*, un partenaire local de Portes Ouvertes.

De nombreux hindous voient le christianisme comme une religion étrangère qui détourne les Indiens de leur religion, de leur identité et de leurs traditions. Les nationalistes hindous alimentent ces craintes et ces préjugés par un endoctrinement ciblé. «Ils inondent les gens de fausses informations», dit Maruc*, un autre partenaire de Portes Ouvertes. «Il y a quelques années, on acceptait très volontiers l’aide des chrétiens. On nous disait: ‘Personne ne vous aime, mais vous, les chrétiens, vous êtes pleins d’amour, très sociaux, vous aidez les gens.’ Mais aujourd’hui, on nous dit: ‘Est-ce que vous nous aidez pour que nous devenions chrétiens?’»

Maruc raconte l’histoire d’un chrétien qui, en 2018, lors des inondations dans l’Etat du Kerala, a voulu aider des gens dont la maison était complètement entourée par les eaux. Ils lui ont demandé s’il était chrétien. Il a répondu oui et ils ont refusé de monter dans son embarcation. «C’est contraire à toute logique, mais on en est là dans ce pays.»

Un autre partenaire important de Portes Ouvertes, le pasteur Samuel*, constate: «Aujourd'hui, on ne voit plus les chrétiens comme des frères, mais comme des anti-nationaux, comme des traîtres, comme ceux qui cherchent à convertir les hindous au christianisme.» Le pasteur Kuldeep* a récemment survécu à une tentative d’assassinat: «La persécution augmente parce que les hindous sont persuadés que les Américains ou les Européens viennent en Inde pour attirer les gens au christianisme avec de l’argent. Ils croient que c’est une tactique pour régner sur le monde.» Ce n’est pas seulement la population qui pense cela, mais aussi les autorités.

Priez pour l’Inde
Les partenaires de Portes Ouvertes en Inde demandent les prières de l’Eglise du monde entier: «Priez pour la sagesse de notre gouvernement. L’Inde est un pays diversifié, comme un jardin où poussent de nombreuses fleurs différentes. Priez pour que nous puissions vivre en harmonie.» /

* Noms d’emprunt

Tiré du magazine de septembre 2019