24.08.2021 / news

Inde: une persécution toujours plus violente

Entre 2020 et 2021, les violences subies par les chrétiens en Inde sont moins nombreuses mais bien plus intenses. 

Insultes, coups, arrestations arbitraires: les chrétiens d'Inde subissent une violence de plus en plus intense même si les cas recensés sont moins nombreux par rapport à l'année dernière.

En 2020, les partenaires de Portes Ouvertes ont recensé 698 cas de persécution contre 825 en 2019. Les cas recensés sont moins nombreux, sans doute parce que les confinements ont rendu plus difficile la circulation des données. Mais ce qui ressort de l'analyse des chiffres, c'est une intensification de violence. 

Plus de meurtres et d'agressions

En 2020, ce sont bien les actes les plus violents qui sont en hausse: 

  • 18 chrétiens ont été assassinés pour leur foi, contre 8 en 2019; 
  • 1893 chrétiens ont été agressés physiquement contre 1676 en 2019; 
  • 201 domiciles de chrétiens ont été détruits contre 51 en 2019.

Et il ne s'agit que de la partie émergée de l'iceberg. De nombreux cas ne sont pas rapportés, et seuls sont pris en compte les cas de persécution sévère relatés par les victimes ou les témoins directs. 

Une persécution impunie

Les raisons de cette violence croissante sont diverses. Tout d'abord, le pouvoir en place ferme les yeux, voire encourage les attaques contre les chrétiens. Les assaillants bénéficient d'une dramatique impunité. Les chrétiens, surtout dans les zones rurales ont fini par considérer la persécution comme quelque chose de normal. Ils et ne se défendent plus, ne portent plus plainte et ont renoncé à se tourner vers la justice.

Quelles solutions?

Récemment, Portes Ouvertes a commandé un rapport sur la situation à la London School of Economics and Political Science. Celui-ci propose quelques pistes parmi lesquelles: 

  • la création d'une commission d'enquête internationale pour évaluer le niveau de violence et de violation des droits de l'homme contre les minorités religieuses en Inde; 
  • une aide juridique gratuite pour les victimes de persécution; 
  • et enfin, conditionner tout investissement et accord commercial avec le pays au respect des droits de l'homme. 

Des solutions concrètes qui viennent s'ajouter à la mobilisation des chrétiens par la prière.

En 2021, mobilisons-nous pour l'Inde. 

EN SAVOIR PLUS