25.11.2017 /
Inde
/ news

Inde : deux pasteurs attaqués à coups de bâtons

En Inde, deux pasteurs ont été attaqués par des extrémistes hindous en toute impunité grâce aux lois anti-conversion

En Inde, l’impunité dont ils bénéficient enhardit les extrémistes hindous qui multiplient les attaques.

Le 13 octobre au soir, alors qu’il revenait de chez l’un de ses paroissiens, le pasteur Khel Prasad Kurre a été attaqué par des extrémistes hindous. 4 hommes se sont jetés sur lui, le frappant sauvagement à coups de bâton jusqu’à ce que l’arrivée des villageois alertés par les cris les fasse fuir. Arrivé à l’hôpital en sang, le pasteur en est reparti avec 12 points de suture à la tête.

Le 5 octobre, le pasteur Seviya avait lui aussi été attaqué de la même manière. Souffrant d’hématomes cérébraux il a passé plusieurs jours dans un état critique.

Pas libres de choisir leur croyance

Ces attaques sont la conséquence directe des lois anti conversion qui ont été adoptées dans 8 états de l’Inde dont le Chhattisgarth où travaille le pasteur Kurre. Ces lois punissent la conversion forcée mais en réalité, elles sont utilisées contre quiconque voudrait quitter l’hindouisme et notamment contre les chrétiens.

Les extrémistes peuvent donc s’en prendre aux pasteurs en toute impunité, les accusant d’inciter les hindous à adopter le christianisme.

Légende photo : le pasteur Seviya soigné à l’hôpital après avoir été attaqué en raison de sa foi