01.09.2020 /
Inde
/ news

Inde: Une chrétienne âgée de 16 ans se suicide sous la pression

Récemment en Inde, plusieurs chrétiens ont été la cible d’attaques violentes. Depuis le début de l’année, cinq chrétiens ont perdu la vie à cause de leur foi. Un nouveau drame est survenu au printemps dernier.

Les chrétiens d’Inde risquent chaque jour d’être assassinés à cause de leur foi chrétienne. Dernièrement, une jeune croyante a mis fin à ses jours sous la pression de ses voisins extrémistes. 

Le 19 mai dernier, le corps sans vie de l’adolescente a été découvert au domicile familial. Budheswari Sodi avait 16 ans. Pendant que le reste de sa famille était parti en ville pour faire des achats, Budheswari s’est pendue. De retour, son frère aîné, Chaitram, s’est inquiété de ne pas voir sa sœur. En la cherchant, sa famille est alors tombée sur son corps inanimé.

Une pression violente et constante

La jeune fille n’a pas laissé de lettre pour justifier son geste. Néanmoins, son frère explique que sa famille vit sous la pression mentale des voisins depuis des années. Ils leur reprochent d’être chrétiens et de diriger une petite église de maison. Ces villageois extrémistes poussent les Sodi à renoncer au christianisme. La famille refuse. Chaitram raconte: «Nous n’avons jamais renié notre foi, donc les menaces se sont faites de plus en plus violentes. On nous a alors menacés de mort.»

Après les menaces, le passage à l’acte

En 2016, c’est l’effroi. Plusieurs extrémistes violent et assassinent la jeune sœur de Budheswari, Sangita. Un coupable est arrêté mais la plupart des personnes impliquées dans ce meurtre abominable ne sont pas inquiétées. Pire, elles continuent de harceler la famille Sodi. Budheshwari est la plus touchée. Les extrémistes lui promettent le même sort que sa sœur si elle ne renie pas le Christ. Chaitram explique: «Je suis persuadé que ma sœur s’est suicidée à cause de cette pression et de ces menaces constantes.» 

En Inde, le harcèlement psychologique est une forme courante de persécution contre les chrétiens. Plusieurs fois, ces pressions ont provoqué des incidents dramatiques comme ceux de la famille Sodi. Pour fuir ce harcèlement, certaines familles chrétiennes quittent leurs villages, à la recherche de sécurité.