30.07.2019 /
Inde
/ news

Inde: des célébrités s'engagent pour la cause des minorités

En Inde, 49 célébrités ont écrit au Premier ministre pour lui demander d'agir contre l'intolérance, le lynchage et la persécution religieuse des minorités.

En Inde, 49 célébrités issues pour la plupart du monde artistique ont écrit au Premier ministre Narendra Modi pour dénoncer les persécutions subies par les minorités dans leur pays et lui demandent d'agir.

Leur lettre ouverte, publiée le 24 juillet par le journal India Today (un des journaux les plus lus d'Inde), a déjà suscité des réactions. Une plainte a été déposée contre les 49 signataires. L'un des signataires, l'acteur Kaushik Sen, a même reçu un appel de menaces.

Chiffres à l'appui

Chiffres à l'appui, cette lettre dénonce un sentiment d'impunité et souligne  que si le nombre d'agressions envers le minorités est en hausse, le nombre de condamnations des auteurs a, quant à lui, diminué. La lettre annonce que: 

  • 840 faits violents ont été commis à l'encontre des dalits (intouchables) en 2016. 
  • 254 crimes haineux fondés sur l'identité religieuse se sont déroulés entre le 1er janvier 2009 et le 29 octobre 2018, et qu'au moins 91 personnes ont été tuées et 579 blessées pour des motifs religieux.
  • 90% de ces attaques ont été signalées après mai 2014, date à laquelle le gouvernement du BJP (parti nationaliste hindou) a pris le pouvoir à l'échelle nationale.

Ces chiffres sont bien inférieurs aux chiffres de Portes Ouvertes, concernant les seuls chrétiens (voir le rapport), mais le fait que ce soit des célébrités qui les aient relevés pourrait avoir une influence positive sur la politique du gouvernement envers les minorités indiennes.