12.09.2021 /
Turquie
/ news

Expulsés de Turquie, 4 expatriés chrétiens en appellent à l'Europe

Ils vivaient en Turquie depuis 20, voire 35 ans. Ils ont dû quitter le pays de façon définitive à cause de leur engagement chrétien.

Ils ont plaidé leur cause auprès des tribunaux turcs, en vain... 4 expatriés chrétiens se tournent désormais vers la Cour européenne des Droits de l'Homme pour tenter d'obtenir justice. 

«Menaces à la sécurité nationale»

David Byle est un Américano-canadien installé à Istanbul depuis 19 ans. En novembre 2018, il a été chassé du pays.

David et Pamela Wilson vivaient en Turquie depuis 35 ans. En février 2019, alors qu'ils rentraient de voyage, ils n'ont pas pu passer la frontière pour rentrer chez eux.

Kenneth Wiest est Américain. Pendant 34 ans il était engagé au sein d'une église locale. En juin 2019, alors qu'il venait de quitter le pays temporairement, on lui a signifié qu'il ne pourrait plus y retourner.

Ces 4 expatriés ont comme point commun d'être engagés auprès d'églises locales ou d'organismes chrétiens. Ils sont accusés d'être une menace à la sécurité nationale.

Plus de 200 expulsions en 2 ans 

En tout, ce sont plus de 200 expatriés protestants, dont certains mariés à des citoyens turcs, qui ont été expulsés de Turquie ces 2 dernières années.

En mai, dans un appel au Comité onusien des Droits de l'Homme, l'Alliance Evangélique Mondiale a rappelé: «Cela fait des décennies que les expatriés chrétiens servent l'Église en Turquie mais depuis 2019 ils sont victimes d'une campagne de dénigrement de la part des autorités qui n'hésitent pas à les qualifier de dangereux et à les expulser.»

Dans son rapport de 2020, la Commission Américaine sur la Liberté Religieuse dans le monde a recommandé d'inscrire la Turquie sur la liste des pays à surveiller pour «graves violations à la liberté religieuse.» Une montée de l'intolérance confirmée par Portes Ouvertes: la Turquie est passée de la 36ème à la 25ème place dans l'Index Mondial de Persécution 2021.