28.08.2015 /
Ethiopie
/ news

Ethiopie : Chrétiens pris pour cible

Dans différentes régions d'Ethiopie, les chrétiens sont soumis à une pression croissante. Un groupe de quinze jeunes chrétiens a été arrêté et six responsables d'églises ont été condamnés à de lourdes peines.

La semaine dernière, quinze jeunes chrétiens quittent la capitale Addis-Abeba pour se rendre à la ville de Karamile, 430 km plus à l'est. Ils vont rejoindre d'autres jeunes pour une campagne d'évangélisation dans cette région à majorité musulmane. Les difficultés commencent dès le premier jour, quand des habitants s'opposent aux efforts d'évangélisation et agressent physiquement deux chrétiennes du groupe. La police intervient rapidement mais, au lieu de réprimer les agresseurs, arrête et place les 15 jeunes chrétiens en garde à vue. Ils ont été relâchés plus tard dans la journée, après que les dirigeants de l'église locale se sont présentés pour plaider en faveur de leur libération. Mais le lendemain, les autorités ont convoqué ces mêmes responsables d'églises, en leur ordonnant de cesser toute activité et de ne parler de religion à quiconque en dehors de l'église. Quant aux réunions de maison, aucune personne extérieure à la famille ne doit y être invitée.

La pression s'intensifie également au sud du pays. Parce qu'ils ont osé s'en plaindre, six responsables d'églises ont été accusés de troubler l'ordre public, de détruire la confiance de la population envers les autorités et de propager la haine. Le 7 août dernier, le tribunal a jugé ces chrétiens coupables. Ils ont écopé d'une peine de cinq à neuf ans de prison.

Dans ces deux affaires, les mesures prises par les autorités sont contraires à la Constitution éthiopienne, qui garantit la liberté de religion et protège la liberté d'expression.

(Photo : Rencontre autour de la Bible)