03.05.2019 /
Syrie
/ news

Espoir pour le Moyen-Orient: Encouragez les jeunes chrétiens par un message!

Nos frères et sœurs au Moyen-Orient subissent différentes formes de persécution. Surtout les chrétiens d'origine musulmane ne peuvent vivre leur foi ouvertement dans bien des cas, comme Rasha* de Syrie.

Rasha est une jeune fille adolescente. Elle s'est tournée vers Jésus pendant la guerre, comme tant d’autres musulmans en Syrie. «C'est très difficile d'affronter la société. Selon la loi islamique, on pourrait me tuer, mais avec Jésus je me sens forte. Il m'aide, me donne du courage et me protège. Un de mes défis sera de trouver un mari. Le changement de religion n'étant pas possible selon la loi syrienne, je reste officiellement musulmane. Je ne pourrai donc épouser qu'un homme qui est lui aussi officiellement musulman. Pour moi, ce doit être quelqu'un qui est converti à Christ», dit Rasha. Remercions Dieu pour ces jeunes chrétiens et pour les églises qui les accueillent et prennent soin d'eux.

Ces chrétiens ont besoin de nos prières et de nos encouragements, particulièrement pendant le Ramadan qui commencera lundi prochain. Car savoir que des chrétiens du monde entier pensent à eux, les aiment et s’engagent pour eux leur redonne de l’espoir et fortifie leur foi dans des moments d'épuisement et d’épreuve.

Dans ce but, Portes Ouvertes a spécialement créé une page Facebook qui vise à atteindre surtout les jeunes. Chaque jour, nous y publions des photos et de courts textes encourageants que des supporters du monde entier nous font parvenir pour eux.

Chaque dimanche est postée une brève méditation qui aide ces chrétiens à se confier en Dieu dans leur situation. Grâce à la fonction mail, ils ont aussi la possibilité de partager en privé des sujets de prière avec notre équipe. Les musulmans peuvent y poser des questions sur la foi chrétienne. Plus de 25’000 utilisateurs sont actuellement abonnés à la page Facebook.

Les abonnés sont reconnaissants pour les messages et les paroles de bénédiction qu'ils reçoivent: «Merci beaucoup pour cette précieuse méditation. Que Dieu vous bénisse», a écrit un utilisateur. «Merci pour vos paroles réconfortantes», s’est exprimé un autre.

* Prénom d’emprunt