16.05.2018 /
Egypte
/ news

Egypte: une nouvelle chrétienne copte disparaît

Vivian Adel Youssef, âgée de 18 ans, est la huitième chrétienne copte disparue depuis avril en Égypte. 

Plus aucune nouvelle d'elle depuis le 2 mai. Vivian Adel Youssef, âgée de 18 ans, a été vraisemblablement enlevée. 

Vivian se rendait à son école de commerce, à Samalut, où son mari l’avait conduite. Elle devait y remplir des documents pour son examen à venir. A l’instar des kidnappings précédents, lorsqu’il doit retourner la chercher, pas de réponse au téléphone, il est éteint.

Son mari, Hanna Emad affirme : "Je l’ai cherchée partout, dans l’enceinte de l’école, dans les alentours, dans les hôpitaux de Samalut, mais je ne l’ai pas trouvée. Personne parmi ses amis et sa famille ne l’a vue ce jour-là."

Hanna en est sûr et certain : Sa jeune épouse (ils étaient mariés depuis deux semaines seulement) a été kidnappée :

"Nous nous aimons beaucoup. Le jour de notre mariage, nous étions tous très heureux. Après notre mariage, nous avons passé un très bon moment. Je ne crois pas qu'elle se soit enfuie. Il n'y avait aucun problème entre nous. Je suis sûr que Vivian a été kidnappée."

Sa disparition porterait à huit le nombre de kidnapping de chrétiennes parmi la communauté copte d’Egypte depuis avril.

Elle échappe à ses ravisseurs

Parallèlement, Mirna Malak Shenouda, 16 ans, raconte son enlèvement à Aswan, dans le Nord de l’Égypte. Elle aussi devait se rendre à l’église le 4 mai, mais personne ne l’y avait vue. Elle ne répondait plus au téléphone. Fort heureusement, la jeune fille a pu échapper à ses ravisseurs. Elle a expliqué avoir été endormie avec des produits anesthésiants puis mise à bord d'un train pour le Caire. Quand elle s'est réveillée, elle a fait semblant d'être inconsciente et a pu s'enfuir quand le train s'est arrêté. 

Les filles et jeunes femmes chrétiennes coptes sont la cible d'extrémistes islamiques qui mettent en place de véritables stratégies afin de les convertir de force à l'islam.