31.01.2020 / Iran / news

Nous appelons à la prière pour la militante chrétienne d’origine musulmane Fatemeh (Mary) Mohammadi, dont on n’a aucune nouvelle depuis son arrestation à Téhéran le 12 janvier dernier.

Fatemeh (21 ans), ou Mary comme elle aime à être connue, a déjà été inquiétée à plusieurs reprises par les autorités, comme nous le relations dans notre News du 26.07.2019.

Fin décembre 2019, alors qu'elle s'apprêtait à passer un examen d'anglais, Fatemeh a reçu un message l'informant qu'elle était expulsée de l'université Azad de Téhéran, sans que cette décision soit justifiée...

24.01.2020 / Egypte / news

Comment ne pas voir la main protectrice de Dieu? Catherine a frôlé la mort de justesse quand elle a été agressée dans une rue du Caire.

Catherine Ramzy Mikhail, 50 ans, parle lentement. Elle ne dort presque plus depuis le soir de l’agression, vendredi 10 janvier, dans la banlieue du Caire en Égypte. Malgré sa douleur, elle a besoin de partager son histoire.

17.01.2020 / Corée du Nord / news

Corée du Nord, Afghanistan, Somalie. Trois pays très différents avec un point commun: les chrétiens y vivent sous une persécution extrême. Prions pour eux en particulier.

La Corée du Nord, l'Afghanistan et la Somalie sont les pays où les chrétiens subissent les plus graves persécutions aujourd'hui. C'est ce qu'indique l’Index mondial de persécution 2020 qui a paru il y a deux jours. Il recense les 50 pays où les chrétiens sont le plus persécutés en raison de leur foi. 

16.01.2020 / news

L’ONG Portes Ouvertes, organisation de soutien aux chrétiens persécutés, publie l’Index mondial de persécution 2020, une liste des 50 pays où les chrétiens vivent sous les plus fortes pressions. Environ 260 millions de personnes sont touchées dans ces pays. La violence contre les croyants et leurs églises a augmenté de manière spectaculaire avec 9’500 attaques contre des lieux de culte et des institutions religieuses.

10.01.2020 / Tadjikistan / news

Bahrom Kholmatov attendait 2020 avec impatience: il devait être libéré au printemps. Contre toute attente, il a retrouvé la liberté trois mois plus tôt! 

«Bonne année 2020!» L’expression des vœux prend un sens encore plus profond dans le cœur du pasteur Bahrom Kholmatov. Oui, 2020 sera bien meilleure que 2019, 2018 et 2017! Et pour cause: il purgeait une peine de prison à 350 km de sa famille. À sa grande surprise, sa détention a pris fin le 18 décembre 2019, sans explication. Lorsqu’il a franchi la porte de la prison, Bahrom a tout de suite laissé éclater sa joie...