15.11.2019 / Corée du Nord / news

Il y a un peu plus de 30 ans, le Mur de Berlin, symbole de la séparation entre l'Est et l'Ouest, est tombé. Cet événement historique donne de l’espoir pour la Corée du Nord où les chrétiens sont persécutés sans pitié.

Ce qui semblait impossible s'est fait à une vitesse vertigineuse comme de nombreux médias l’ont rapporté. Ils ont cependant omis de mentionner le grand nombre de personnes qui avaient prié à ce sujet depuis des années.

En 1982, Portes Ouvertes a lancé une campagne de prière de sept ans pour l'Union soviétique. Partout dans le monde, des prières...

08.11.2019 / Irak / news

C'est un peuple marqué par la guerre. Les Kurdes sont concernés par de nombreux conflits au Moyen-Orient. Un pasteur leur apporte la Parole de Dieu et a besoin de nos prières.

Il ne se passe pas une journée sans que le mot «Kurde» ne soit cité dans les actualités. Mais vous n'entendrez pas parler d'Elia. Pourtant son travail est essentiel. Elia est pasteur d’une petite église du Kurdistan irakien. Tous les membres de cette assemblée sont des chrétiens d'arrière-plan musulman, y compris lui. Régulièrement, ils doivent changer de lieu car ils n'arrivent pas à obtenir...

01.11.2019 / Iran / news

Ebrahim Firouzi est sorti de la prison de Karaj le 26 octobre dernier. Mais il doit encore purger une peine d'exil interne de deux ans à Sarbaz, une ville défavorisée aux confins de l'Iran.

Les chrétiens iraniens se réjouissent de la bonne nouvelle: «Nous sommes ravis d’annoncer qu’Ebrahim Firouzi a été libéré de prison. Veuillez prier pour notre cher frère qui vient de passer plus de cinq années en détention. Il commencera bientôt le reste de sa peine: deux ans d’exil interne.»

01.11.2019 / Chine / news

Le pasteur Timothy* a plus de 70 ans. Récemment, il a été convoqué au poste de police pour un «entretien», qui s’est mué cependant en arrestation, menaces et interrogatoire. «Je me suis agenouillé dans ma cellule et j’ai prié. Ils m’ont interdit de prier, mais j’ai dit que j’étais chrétien depuis de longues années et ne pouvais pas m’en empêcher.»

01.11.2019 / Chine / news

Depuis 2017, le gouvernement chinois fait clairement comprendre à l’Eglise partout en Chine que les réunions chrétiennes non enregistrées ne sont plus tolérées. Le pasteur Jin*, dont l’église se trouve dans la région la plus touchée par les descentes de police, observe les changements que cela a produits chez les membres de sa communauté. Un collaborateur de Portes Ouvertes l’a rencontré et Jin lui a expliqué comment Dieu utilise la persécution pour répandre l’Evangile en Chine.