28.04.2020 /
Corée du Nord
/ news

Corée du Nord: quel avenir pour les chrétiens si Kim Jong-Un mourait?

Considérons deux hypothèses les plus probables si le dictateur nord-coréen venait à mourir.

Depuis quelques jours, des rumeurs circulent sur l'état de santé du dictateur nord-coréen Kim Jong-Un. Il est à la tête du pays qui persécute le plus les chrétiens en raison de leur foi. En cas de décès du dictateur, est-ce que les choses pourraient radicalement changer pour les chrétiens? 

Hypothèse 1: si la dynastie Kim reste au pouvoir

Tout d'abord, ce que nous avons constaté après les précédentes transitions de dirigeants en 1994 et 2011, c'est une augmentation du contrôle social. Plus le dirigeant est faible plus il doit mener une politique de main de fer pour s'assurer que les habitants restent sur le droit chemin. Les enfants de Kim Jong-Un seraient trop jeunes pour assurer la relève. Ce serait probablement sa soeur, Kim Yo-Jong qui prendrait la suite. Cette jeune femme, âgée d'un peu plus d'une trentaine d'années pourrait être tentée par des mesures autoritaires drastiques afin de gagner le respect de la population.

Ce scénario, qui semble être le plus probable n'améliorerait pas la situation des chrétiens qui sont très gravement persécutés dans ce pays depuis des dizaines d'années. En effet, le régime des Kim estime que le christianisme est une menace pour son pouvoir absolu. Régulièrement la propagande montre ceux qui croient en secret comme des ennemis de l'État.

Hypothèse 2: en cas de coup d'État

Kim Jong-Un a peu d'amis et beaucoup d'ennemis. Ses ennemis pourraient se retourner contre lui, une lutte de pouvoir pourrait émerger et faire naître une réunification entre la Corée du Sud et la Corée du Nord avec l'aide des États Unis. À moins que la Chine ne se précipite pour annexer la Corée du Nord afin de faire barrière à la présence militaire américaine en Corée du Sud. On pourrait alors imaginer une amélioration de la liberté d'expression dont l'intensité dépendrait des circonstances de l'échiquier politique international.

Pour l'heure...

À court terme, nous ne nous attendons pas à des changements significatifs pour la population nord-coréenne. Les chrétiens continueront à être opprimés et à chercher de l'aide. À long terme, nous espérons un changement significatif dans le pays, un changement qui permettra plus de liberté et de prospérité pour tous les citoyens.

Lorsque cela se produira, nous devons nous tenir prêts à aider les chrétiens nord-coréens. En ce moment, nos programmes radio sont une grande source d'encouragement pour les chrétiens de Corée du Nord qui vivent leurs convictions chrétiennes dans la clandestinité.

L'origine des rumeurs

Kim Jong-Un était absent le 15 avril, lors de la célébration de la naissance du fondateur du régime, Kim Il-Sung, son grand-père, ce qui a lancé des rumeurs sur son éventuel décès. De plus Kim Jong-Un a subi, au cours du mois d'avril, une intervention chirurgicale lourde, en raison de problèmes cardiaques. Certains pensent que cette opération se serait mal déroulée et que son état de santé se serait considérablement dégradé.