13.03.2020 /
Corée du Nord
/ news

Corée du Nord: L’aide d’urgence arrive chez les chrétiens

Alors que l'épidémie du virus COVID-19 a frappé la Corée du Sud le plus durement après la Chine, la Corée du Nord continue de nier qu'il y ait des cas sur son territoire.

Il n'y a que peu de médecins formés en Corée du Nord et la population doit souvent payer pour leurs services, bien que les soins de santé soient officiellement gratuits. Quand quelqu’un est malade, un membre de la famille se rend généralement au «jangmadang» (marché noir) et essaie de trouver quelqu'un qui vend des médicaments – qui ne sont souvent pas étiquetés. D’après les symptômes décrits, le vendeur donne un «avis médical» et vend un remède dont nul ne sait s'il sera efficace.

On comprend aisément que les chrétiens nord-coréens nous demandent de la nourriture et des médicaments. Avec l'aide de nombreux chrétiens, Portes Ouvertes apporte des médicaments étiquetés et contenant une notice d'utilisation précise, un énorme soutien pour l'Église clandestine.

Voici un message que Portes Ouvertes a reçu après une telle livraison: «Malgré le froid de l'hiver, nos cœurs sont pleins de chaleur et de passion. Tout comme le soleil brille à travers les fentes [d'un mur] et donne de la chaleur, nous sommes touchés par votre amour et votre sollicitude qui réchauffent nos cœurs. [...] Nous vous remercions pour votre sacrifice, votre amour et votre solidarité. Nous faisons de notre mieux pour servir fidèlement notre Seigneur et vivre pour lui.»

John Choi*, un ancien réfugié nord-coréen, nous rappelle: «La prière et le soutien aux chrétiens clandestins doivent continuer. Nous devons répondre à leurs besoins par tous les moyens disponibles. Le canal qui reste ouvert quand tous les autres sont fermés, c’est celui de la prière.»

Appel à la prière
À la lumière de la situation mondiale actuelle et des craintes concernant la diffusion du coronavirus, mobilisons-nous dans la prière!

Les chrétiens persécutés nous enseignent de garder le regard tourné vers Jésus, quelles que soient les circonstances. Notre espérance en Dieu ne dépend pas des circonstances et les épreuves devraient nous amener à dépendre encore plus de lui.

Il est bon de se le rappeler, alors que le monde qui nous entoure semble sombrer dans la peur. Gardons une foi et une espérance fermes:
«Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous débordiez d’espérance, par la puissance du Saint-Esprit!» Romains 15:13

* Nom d’emprunt