03.07.2015 /
Chine
/ news

Chine : Pas de liberté religieuse pour les chrétiens d'origine musulmane

Ils sont quelques milliers seulement. Les chrétiens d'origine musulmane comptent parmi les chrétiens les plus persécutés de Chine. Témoignage de deux jeunes filles.

Si les chrétiens chinois jouissent aujourd'hui en général d'une certaine liberté religieuse, les croyants des minorités ethniques font face à la répression du pouvoir central et à la pression de leur propre peuple.

Sur les 85 millions de chrétiens que compte la Chine, quelques milliers seulement sont des chrétiens d'origine musulmane. Ils vivent principalement dans l'ouest du pays (Xinjiang) et appartiennent à l'ethnie ouïghoure. Ils souffrent de l'action du gouvernement qui sévit dans la région sous prétexte de prévenir le risque de terrorisme, et aussi de l'intolérance de leur entourage.

La plupart vivent leur foi dans le plus grand secret, car se convertir au christianisme, c'est déshonorer sa famille et trahir son groupe ethnique. Si leur foi est découverte, ils seront probablement rejetés, chassés voire violentés par leur famille, leurs amis ou leurs voisins.

Pourtant, certains sortent du silence comme Amanda* et Bella*. Ces deux sœurs ont perdu leur père alors qu'elles étaient très jeunes. Par la suite, leur mère s'est convertie au christianisme avant de décéder à son tour, les laissant sous la tutelle de leurs oncles musulmans.«Nous avions peur de la réaction de nos oncles s'ils découvraient notre foi, alors nous avons gardé notre secret pendant des années. Mais une question nous tourmentait: comment parler de l'Evangile avec eux si nous ne disions rien sur notre foi?» Finalement, elles ont témoigné auprès de leur famille. Leurs oncles les ont menacées.«La prochaine fois, il se pourrait même qu'ils nous frappent, mais nous sommes heureuses d'avoir parlé», dit Amanda.

*Prénoms d'emprunt(Photo: Filles ouïghoures dans la Province du Xinjiang)