01.04.2020 /
Bangladesh
/ news

Bangladesh: un pasteur menacé parce qu'il parle de sa foi


Coups de téléphone, menaces, intimidation, Sirajul, chrétien d'arrière-plan musulman et aujourd'hui pasteur, est persécuté au quotidien.

Tout a commencé par un appel un soir. Une voix au téléphone pose des questions à Sirajul: en quoi consiste exactement son activité, pour quelle organisation est-ce qu'il travaille, où le mènent ses déplacements... La conversation se termine par des menaces, son mystérieux interlocuteur lui intime d'arrêter toute activité chrétienne sinon il en paiera le prix fort!

Le 14 mars, Sirajul se rend à la police pour tout raconter. Le même jour, au marché, un groupe d'hommes s'approche de lui et l'un d'eux tente de l'emmener à l'écart pour soit disant discuter tranquillement. Mais Sirajul se doute de quelque chose et refuse. Ils se concertent, tentent de nouveau de le décider puis lui donnent rendez-vous le lendemain.

«Si tu n'arrêtes pas tes activités chrétiennes, tu le paieras»

Comme Sirajul ne se présente pas au rendez-vous, les hommes vont le chercher chez lui mais Sirajul ne s'y trouve pas car il travaille.

A midi, il reçoit un appel de l'un de ses paroissiens l'avertissant de ne pas rentrer chez lui car des hommes le cherchent. Il précise qu'ils sont en colère et interrogent les voisins pour savoir où il se trouve.

Le soir, il reçoit de nouveau un appel. La voix lui demande pourquoi il n'est pas venu et le menace de nouveau, lui disant que s'il n'arrête pas ses activités chrétiennes sur le champs, il le paiera.