14.08.2009 /
Bangladesh
/ news

Bangladesh: «Mettez-nous en prison avec eux!»

En juin dernier, des dizaines de chrétiens se sont rassemblés devant le poste de police de Boala pour exiger la libération de leur pasteur, Habibur Rakman, et de deux autres croyants arrêtés la veille alors qu'ils tenaient une réunion d'évangélisation. Comme les policiers refusaient, les chrétiens ont argumenté: «Nous sommes aussi des criminels car nous aussi, nous croyons en Jésus-Christ, comme Habibur Rakman. Si vous ne les relâchez pas, alors arrêtez-nous, nous aussi, et mettez-nous en prison!» Accusés d'avoir parlé de Jésus-Christ à des non-chrétiens, les trois hommes se sont retrouvés au camp de police de Shamvunagar où on les à séparés et leur a bandé les yeux. Le chef de la police a interrogé Habibur au sujet des nouveaux convertis au christianisme depuis son arrivée dans la région. Il a affirmé qu'il le battrait pour chaque personne qui s'était convertie. Il a ajouté: «Appelle ton Jésus, je voudrais voir comment il va te sauver!»Voyant que les prisonniers ne reniaient pas leur foi, le chef de la police les a renvoyés au poste de police de Boala, à environ 220 km à l'ouest de Dhaka, où se trouve l'église du pasteur Habibur. La vue de leurs frères et soeurs rassemblés devant le poste leur a redonné du courage et ils ont été libérés dans la soirée. A sa sortie, le pasteur Habibur a témoigné: «Les policiers nous ont battus. Ils nous disaient qu'ils ne voulaient plus de chrétiens dans cette région. Ils nous ont brûlés avec des cigarettes sur les mains, les lèvres, les cuisses et le visage. Ils m'ont frappé avec un bâton sur les articulations.» Sujets de prière:

Remercions Dieu pour la libération du pasteur Habibur Rakman et de ses deux co-détenus. Prions qu'ils continuent à se confier en Dieu. Prions que Dieu touche un grand nombre de personnes au travers de leur foi.