07.09.2021 /
Saudi-Arabien
/ news

Arabie saoudite : un chrétien retrouve sa famille

Mis sous pression, harcelé et battu par ses propres 

Au cours des trois dernières années, Khaled a passé un total de quatre mois en prison, en partie sur la base d'accusations forgées de toutes pièces. Pour avoir importé des bibles en Arabie saoudite, il a été condamné à 900 coups de fouet, dont 400 qu'il avait déjà reçus... La plupart des attaques contre lui provenaient de la famille de sa femme. Sa sœur s'était convertie au christianisme il y a un peu plus de trois ans et, grâce à l'aide de Khaled, elle a pu fuir le pays avec ses deux enfants. Depuis lors, il a fait l'objet de menaces et d'accusations répétées de la part du mari de sa sœur et de sa belle-famille. Il avait fait appel de sa condamnation à payer une lourde amende; la décision du tribunal à ce sujet est toujours en suspens. Plus récemment, au début du mois d'août, il a été battu par quelques jeunes hommes envoyés par son beau-frère

Les amis chrétiens de Khaled déclarent qu'il était visiblement découragé ces derniers temps. Selon eux, il était déterminé à être un exemple pour sa famille et les autres chrétiens en ne montrant aucune crainte et en démontrant par sa vie qu'il est "acceptable" de souffrir pour Jésus. Il ne voulait pas quitter le pays, mais des amis de son église l'avaient convaincu que prendre soin de sa femme et de ses fils était désormais une priorité. Le fils aîné de Khaled vit à l'étranger depuis un certain temps.

"Si tous les chrétiens quittent le pays - qui parlera du Christ?"

Latifah* fait partie des amis de Khaled et explique son dilemme du point de vue d'un chrétien local: "Si tous les chrétiens persécutés quittent leur pays, qui restera pour partager le Christ avec les perdus de son pays? Qui va parler du Christ à sa famille et à ses amis? Ce sont des questions avec lesquelles se débattent les personnes persécutées, dit-elle, et chacune d'entre elles doit trouver sa propre voie. Khaled a montré sa volonté d'être persécuté. Il a enduré des souffrances et des pertes douloureuses. Il a été fidèle et a continué à servir le Seigneur en partageant l'Évangile. Beaucoup ont appris à connaître Jésus par son intermédiaire."

"Khaled s'est battu pour rester en Arabie saoudite. Il aurait pu choisir de partir avant que la persécution ne s'intensifie. Mais il est resté parce qu'il sentait que l'Arabie Saoudite était sa maison et qu'il voulait servir le Seigneur ici. Même si son départ semble être une perte pour les chrétiens d'origine musulmane de ce pays, il continuera à servir le Seigneur dans son nouveau pays."